NE PAS SE FIER AUX APPARENCES

J’ai fini de lire « Ma vie (pas si) parfaite » de Sophie Kinsella. L’histoire d’une campagnarde qui rêve de devenir une vraie londonienne. Elle admire sa responsable Marketing pour qui elle pense qu’elle vit une vie idéale (famille, poste, beauté, richesse…).

Arrivée à Londres elle se retrouve en colocation dans un appartement avec une chambre minuscule, elle n’a pas d’argent pour sortir dans la capitale où tout est hors de prix mais elle fait croire à sa meilleure amie (partie de son côté à New York) qu’elle vit une vie rêvée en mettant sur instagram des photos de pâtisseries pris à la volée, en faisant croire qu’elle les a dégustés.

Sa copine aux USA fait la même chose en forçant le trait des choses positives et en omettant ce qui ne va pas.

Katie change son surnom en Cat, change de coiffure pour paraître plus citadine qu’elle ne l’est. Elle cherche à se faire passer pour une autre pour mieux se faire apprécier par les autres mais en se trahissant elle-même.

Pour les jeunes, les réseaux sociaux fonctionnent de façon similaire. Ils mettent des photos, souvent retouchées ou filtrées pour améliorer la réalité (notamment cacher les boutons, se donner meilleur mine, agrandir ses yeux etc…), montrer que leur vie semble belle et douce mais ce n’est pas la réalité, ce ne sont que des images qu’ils choisissent de montrer donc incomplète.

Ainsi les réseaux sociaux montrent souvent des réalités trompeuses qui aggravent les troubles de l’anxiété et de la dépression et augmente la peur de rater quelque chose dans leur vie.

Pourquoi les jeunes d’aujourd’hui souhaitent devenir influenceur ou influenceuse ??

Sans compter que regarder une image faussée de personnes qui font des choses remarquables accentuent l’impression d’avoir une vie trop ordinaire ou inintéressante.

Etes-vous du genre à étaler votre vie en photos ou textes sur les réseaux sociaux ? Qu’est ce que cela vous apporte ? Est ce que ça améliore votre ego ? Ou préférez-vous garder ce que vous vivez comme un trésor intérieur. En principe les souvenirs positifs resteront dans votre mémoire, pas besoin d’entasser des objets souvenirs pour vous rappelez ce certains événements.

Est ce que vous êtes du genre à répondre ça va lorsqu’on vous demande comment vous allez un jour où vous avez par exemple une baisse de moral ?

J’ai regardé la série 9 perfects strangers (pas lu ce livre de Liane Moriarty ) où 9 citadins stressés tentent une cure « innovante » de bien-être pour se transformer; mais tout ne se passe pas comme prévu…

A travers cette série et sans doute son livre, l’écrivain australienne, traque les vérités derrière les apparences et la quête du changement à travers un panel d’émotions et de personnalités aux blessures diverses qu’ils tentent de cacher aux autres.

En arrivant à Tranquillum, lieu de la cure, on leur demande de donner leur téléphone portable qu’ils n’ont donc plus le droit d’utiliser. On s’aperçoit de la difficulté de laisser cet objet dont certains sont vraiment accro comme Jessica qui passe son temps à poster des photos d’elle ou ce qu’elle fait. Elle a tant besoin de l’approbation des autres, elle est à la recherche des « j’aime » pour se rassurer, pour essayer de s’apprécier.

Défi : êtes vous capable de publier une photo sur des réseaux où vous êtes au naturel, sans artifice, peut être pas sous votre meilleur profil mais une qui est bien vous à cet instant ? Ou est-ce trop difficile ? Pourquoi ?

Paradoxalement certains osent parler publiquement de leur échecs, stress, malaidie, humeur négative… Ils n’ont pas spécialement peur de l’image qu’il renvoi en affichant leur vulnérabilité mais au contraire le vive comme une thérapie et sentent soulager d’un poids en devant plus authentique.

« La vie parfaite d’autrui peut être un véritable mirage »

Chacun a le droit et je dirais le devoir d’être soi-même. On ne peut pas plaire à tout le monde et ce n’est pas grave.

Risque de contagion en graphique

Pour une fois je suis satisfaite de mon simple vitrage (humour)

Je n’avais encore jamais vu ce graphique sur les risques de contamination du Covid 19 donc je vous le partage :

plus de 62 % des Français avouent qu’ils ont peur de craquer en 2022 si les choses ne rentrent pas dans l’ordre progressivement.

Mesurez la violence dans votre couple — Agnès Love coach

Le violentomètre est un outil pour “mesurer” les violences conjugales : Cela n’est pas toujours évident de prendre du recul sur ce que l’on vit ou encore car certains comportements sont souvent banalisés ou minimisés… À partir d’une vingtaine de cas de figure, cet outil permet de jauger si un comportement est sain – acceptable…

Mesurez la violence dans votre couple — Agnès Love coach

Bullet journal

Qu’est-ce que le Bullet Journal ?

Le Bullet Journal (appelé aussi le « bujo ») est un système d’organisation inventé il y a quelques années par Ryder Carroll, un designer américain. Cette méthode révolutionnaire qui compile vos notes, penses bêtes, objectifs, plannings, vos coups de coeur etc… nécessite seulement un carnet et un crayon (feutres, embellissements …). Pratique, ludique et beau, vous pourrez le personnaliser suivant vos goûts et votre imagination.

Généralement le bullet journal est composé des grands éléments incontournables : un sommaire en première page, « d’entrées » qui peuvent être assimilées à des chapitres, des « bullets » c’est à dire des symboles qui servent d’indicateurs pour prioriser, des calendriers, des pages collections ou encore des pages « libres » uniquement dédiées à votre imagination ! Rien n’est imposé, c’est vous qui décidez. Ainsi votre bullet journal répond parfaitement à vos attentes et à vos envies.

Le bullet journal est finalement un joli mélange entre l’agenda classique, le kakebo pour faire ses comptes, le carnet de notes, un outil de connaissance des soi et le journal intime. Il regroupe toutes ces petites choses que nous avons en tête dans un seul et même endroit. Il est idéal pour toutes celles et ceux qui aiment les loisirs créatifs, l’écriture… Certes, il peut nécessiter un peu de temps au démarrage, mais quel plaisir ensuite de le mettre à jour et de l’utiliser dans son quotidien ! 

Pour ceux et celles en manque d imagination voilà ce que vous vous pouvez écrire dans votre bullet journal :

On peut noter les anniversaires à souhaiter, ses menus de la semaine, les rendez-vous médicaux, les événements à ne pas rater, les réunions professionnelles, ses envies de voyages, les films ou séries que l’on souhaiterait voir, les livres à lire, sa playlist à écouter, les choses que l’on voudrait apprendre, ses challenges sportifs, des citations positives, une liste de tâches à faire par chaque membre de la famille, les emplois du temps de chacun, des listes de courses, son humeur du jour, des trackers en tout genre, nos préférences, les numéros de téléphone et mails des amis, des idées cadeaux, ce qui nous aide à nous relaxer, ce dont nous avons besoins durant le mois à venir, mes 5 valeurs essentielles, des listes en tout genre, les beaux souvenirs de la semaine, un journal de gratitude ou d objectifs, ce qui m’énerve, ce que je trouve beau, mes odeurs favorites, ce que j’aime entendre, noter ce qui m a rendu en colère ou triste, son top copain/copines du mois pour les plus jeunes, une page de gros mots pour se défouler, vos coups de cœur de l’année, le suivi de votre sommeil, écrire les rêves que l’on a fait, mes gestes pour protéger la planète, check-list pour les vacances, budget et cadeaux de noël, pour les femmes date de leur cycle ou jour d’arrêt de pilule, pour les parents ayant la garde alterné de leurs enfants la possibilité de mettre en avant les semaines avec sa progéniture, les sorties, les mots de passe de ses sites internet, des dessins ou des coloriages pour déstresser, les horaires des bus, etc…

Cela permet aussi de se servir de sa créativité et de se sortir la tête des écrans 😉

Bonne rentrée à tous !

l’économie sans les voitures

…Vélo contre MC Do…

Le vélo est la mort lente de la planète « .Un banquier a fait penser à des économistes quand il a déclaré : ′′ Un cycliste est une catastrophe pour l’économie du pays : il n’achète pas de voitures et n’emprunte pas d’argent pour acheter. Il ne paie pas les polices d’assurance. N’ achète pas de carburant, ne paie pas pour prendre la voiture pour la révision et les réparations nécessaires. N ‘ utilise pas de parking payant. Cela ne provoque pas d’accidents majeurs.

Ne nécessite pas d’autoroutes multiples. Il ne devient pas obèseLes gens en bonne santé ne sont pas nécessaires ou utiles à l’économie. Ils n’achètent pas de médicaments, ils ne vont pas dans les hôpitaux ou les médecins, ils n’ajoutent rien au PIB du pays.

Au contraire, chaque nouveau magasin McDonald’ s crée au moins 30 emplois, en fait 10 cardiologues, 10 dentistes, 10 experts en régime alimentaire et nutritionnistes, évidemment ainsi que les personnes qui travaillent dans le magasin lui-même « .Choisissez avec attention : un vélo ou un Mc Donald ?

Ça vaut la peine d’y penser.

PS : marcher c’est encore pire car les piétons n’achètent même pas de vélo !

d’après Emeric Sillo

Mon budget voiture est de 0 et vous ? Par contre les transports en commun c’est malgré tout assez galère