Notre rôle est de transmettre à nos enfants ce qui nous a permis de devenir heureux et responsable. Pour bien grandir l’enfant à besoin d’adultes qui lui montrent le chemin, l’encouragent, lui donnent confiance et lui manifestent de l’amour par les mots et les gestes.

Les mots peuvent réjouir, sécuriser, combler, faire grandir… ou agresser, déprimer. D’où l’importante de choisir judicieusement ses mots. C’est même une des clés de l’éducation.

On utilise la Communication Non Violente le plus possible (à travailler si ce n’est pas encore naturel, tout s’apprend) :

Dire « je » et non « Tu » : Je te demande…    Je te remercie…  Je t’aime…  J’aimerais que tu m’écoutes davantage; Je continuer de t’aimer même si je n’aime pas le geste que tu viens de faire; C’est réussi, c’est du bon travail, tu as mis toute ton énergie pour y arriver, bravo ! Je vois que tu as pensé à faire ça, bravo !

préférez dire : Ce que tu viens de faire est super !  (souligner les efforts plus que les résultats) et évites à l’enfant de penser qu’il doit être parfait pour vous plaire (Stop à « tu es un super garçon » ça lui met la pression). « Je te demande de faire de ton mieux »; « je t’invite à réfléchir un peu plus » au lieu de « tu es bête c’est pourtant facile »…

Mieux vaut qualifier les actes que la personne quand c’est négatif. ex : ce que tu as fait est méchant et non « Tu es méchant ». A l’inverse pour lui donner confiance valorisez sa personne plutôt que l’acte quand c’est positif : « Tu es gentil » au lieu de « c’est bien ce que tu as fait » ou « je te donne une récompense car tu as eu un bon comportement ». Il faut l’encourager à être plus altruiste et empathique. Pour cela il faut lui fournir les occasions d’être utile aux autres, à le sensibiliser sur l’impact de ses actions sur autrui pour qu’il ressente le plaisir d’être ainsi.

P1310044

Utiliser la compassion : je vois, j’imagine que, j’ai l’impression que tu te sens découragée. est ce bien cela ? Je comprends que tu aies très envie d avoir telle chose… que tu préférerais jouer plutôt que faire tes devoirs. Tu as le droit de me dire que tu es déçue, triste. bouder c est ta manière de me dire que tu es triste/en colère est ce que tu veux bien m’expliquer,  est ce que je peux t’aider ? Tu peux être heureux même si tu n’as pas ce que tu désires (différencier un désir d’un besoin). Tu as le droit d’être en colère mais pas d’abimer les affaires ou te taper quelqu’un. Je te demande de te calmer, maintenant. Que se passe t il ? Accepterais tu de …

je te félicite d’avoir eu le courage de me dire la vérité, ce qui est difficile.

je continue de t’aimer même si je suis fâchée; c est ton mensonge que je n’aime pas. Pour avoir confiance il faut dire la vérité, alors montrer l’exemple, dîtes la vérité.

Se savoir écouté c’est se savoir aimé (tout ce que j’écris sur l’éducation de nos chers petits fonctionne aussi avec les adultes). L’écoute indique que l’on cherche à comprendre l’autre. Employer : « Je t’écoutes, racontes moi, j’aimerai te comprendre. Est ce bien cela que tu as voulu dire ? »

Pour un petit enfant qui a peur d’un chien : « Je suis là près de toi, tout se passera bien » (rassurer). Puis quand il est plus grand : « ce chien qui aboie fort t’impressionne mais il ne peut pas te toucher/ te mordre donc sois tranquille » (qu’il apprenne à se rassurer par lui-même).

P1310045

Ne pas hésiter à mettre une touche d’humour : « Je cherche un agent secret pour une mission de la plus haute importance… J’ai de la patience grosse comme un petit pois en ce moment 🙂

Qui va être le boss ce matin / qui va utiliser ses forces/ses super-pouvoirs pour ne pas être en retard ce matin ? (plutôt que vite lève toi on va encore être en retard!).

La finalité est de les laisser faire, apprenez leur l autonomie même si c est plus lent que si vous le faisiez vous même. En fin de compte vous leur apprenez l’autonomie tandis qu’ils vous apprennent la patience. 😉

Ne pas nier les émotions de l’enfant (tu n’as aucune raison d’avoir peur), ni le juger (c est mal d’être jaloux, de ne pas vouloir prêter…).

Profiter du coucher pour discuter avec son enfant.

Phrases à privilégiez et celles à éviter. Préférer celles qui sont positives du style :

« Penses a prendre ton sac de sport » et non « n oublie pas ton sac de sport ».

la fermeté est sécurisante, pas besoin de crier. Je comprends que ça ne te plaise pas mais je ne changerai pas d’avis pour les motifs que je viens de t’expliquer.

Exprimons notre ressenti : J’ai un souci ça me contrarie, ce n est pas de ta faute mais j ai besoin d’être un moment seule. Ce soir je suis fatiguée mais je t’aime toujours autant.

Mettez quelques règles en place du genre :  ranger un jeu avant d’en sortir un autre.

Avoir le sens de la célébration (fêter une bonne note, une victoire au sport) pour accentuer les moments positifs.

Rappeler que pour grandir, pour être en forme demain, il faut dormir (c’est pas toujours gagné avec la mienne).

Lors d’un changement : tu peux être amené à changer de nounou, d’école, de maison mais jamais de parents.

Lorsque votre enfant est malade : »Tu souffres, c’est désagréable, mais tu vas guérir ».

Déculpabiliser : Ce n’est pas de ta faute si tu es malade, ou si tes parents se séparent…

J’ai bien entendu ce que tu m’as dit, je vais y réfléchir. Peux tu m’écouter maintenant ?

 

Quels sont d’après vous les mots les plus doux, les plus agréables à entendre ?

 

Source principale : Petites phrases à leur dire pour les aider à grandir – Bernadette Lemoine et Diane de Bodman

 

citation du jour : « L’ encouragement est à l’enfant ce que l’eau est à la plante  » Rudolf Dreikurs

Publicités

6 réflexions sur “Les mots qui font du bien

  1. Hey! Je peux de nouveau voir tes posts 😉 J’adore cet article, plein d’idées dedans, j’envisage moi aussi une prochaine fois d’écrire sur la parentalité, comment favoriser ou du moins ne pas entraver le développement et l’épanouissement des êtres en construction que nous avons l’honneur d’accompagner 🙂 en attendant je reblog 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s