Bonjour,

L’an passé j’avais choisi 2 « modèles » inspirants pour 2018 : Frédéric Lenoir pour son côté chercheur de paix et de sagesse ainsi qu’ Isabelle Filliozat pour son aide dans mon introspection et l’éducation bienveillante.

Pour 2019 je tenterai l’aventure avec Raphaëlle Giordano, qui aime autant les images que les mots tout en aidant les autres à prendre conscience de leur valeur.

rg

Voici son histoire pour ceux qui ne la connaisse pas encore :
« D’aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours évadée par l’imaginaire. Petite, je m’inventais sans arrêt des histoires, comme des films qui tournaient dans ma tête. Je couvrais aussi mes journaux intimes de poésies, de débuts de romans dans le style de mes livres préférés. J’ai toujours peint et toujours écrit. Entre mots et images, longtemps, je n’ai pas su choisir. Puis un jour, j’ai trouvé ma solution : écrire des romans « très imagés », où les idées se feraient métaphores visuelles ! Ta deuxième vie commence quand tu comprends… où est ta place ! Ma place, je l’ai cherchée, plusieurs années durant.
J’ai dix-huit ans. Je commence un cursus en Arts Appliqués à Paris, à Penninghen, un an, puis, à l’école Estienne, cinq ans. Je débute en agences de communication, côté graphisme. Bonne « chercheuse d’idées », je fais par contre une piètre maquettiste PAO… C’est mal parti. Je cherche une autre piste et presque par hasard, me fait embaucher comme « conceptrice-rédactrice ». Ouf ! Les mots me vont mieux ! Quelques années plus tard, mon ultime expérience d’agence est un fiasco. Je démissionne, encaisse le burn-out, et en profite pour tout remettre en question. Je décide de m’inventer une vie sur-mesure, qui me ressemble, tienne compte de mes rythmes et de ma personnalité atypique. Via ma petite structure, EMOTONE, je construis une offre dans l’événementiel, le teambuilding par l’Art. Du coaching créatif, en somme, pour agir sur les motivations et créer du lien entre les équipes. Une activité passionnante, suffisante pour gagner ma vie et me laisser du temps pour l’essentiel : m’occuper de mon fils, mais aussi me trouver en tant qu’artiste. Mots ? Images ? Je tente les deux pistes. Peinture. Et écriture de mes premiers ouvrages. L’idée de la Collection « Les Secrets du Docteur Coolzen » me vient en sortant d’un stage sur l’Affirmation de soi, animé par ma mère, consultante-formatrice. Elle emploie des images tellement amusantes et frappantes pendant ses animations ! Je me dis qu’il faut en faire un livre… Cette approche différente du développement personnel, à travers des ouvrages sérieux par le contenu,

mais décalé et ludique sur la forme, séduit les éditeurs. C’est « dans l’air du temps ». Fascinée par l’objet livre, je cherche des moyens différents de transmettre les enseignements : d’où le Carnet de coaching 100 % bonheur paru chez Mango sous forme de répertoire téléphonique, puis mon nuancier desémotions (« J’ai décidé d’être zen ») paru chez Eyrolles, inspiré des nuanciers Pantone utilisé par les graphistes. (Ce pourquoi j’ai appelé ma structure EMOTONE, un condensé des mots « émotions » et « Pantone », tone, la couleur).

Mais mon rêve enfoui, c’est d’écrire enfin « un vrai roman ». Derrière moi, quelques manuscrits sont déjà restés dans les cartons (romans de mes vingt ans, et roman jeunesse pour mon fils). L’année précédent « Ta deuxième vie », j’écris un roman qui ne trouve pas preneur. Positionnement pas assez clair. Je ne baisse pas les bras et présente après l’été à Eyrolles un pitch de dix lignes avec l’idée du routinologue, un concept nouveau de roman « deux en un », avec un fond de développement personnel. Ils signent ! La suite, vous la connaissez. Les aventures de Camille ont changé ma vie. Aujourd’hui, je peux me consacrer à temps plein à ma passion pour l’écriture. Après Le Jour où les Lions mangeront de la Salade verte, Cupidon a des ailes en carton. Je suis mon fil rouge d’auteur : explorer des thèmes au plus proche de l’humain, et partager des idées qui puissent donner du sens, créer des déclics, faire du bien… Picasso disait : « Le sens de la vie est de trouver son don. Le but de la vie est de le partager. » C’est non seulement le cœur de ma philosophie, mais aussi celle que j’ai envie. »

 

 

 

Et vous qui retiendrez-vous comme modèle pour cette année ?

 

son site web : https://www.raphaellegiordano.com

 

Publicités

3 réflexions sur “Raphaelle Giordano

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.