Dans le dernier roman de Laurent Gounelle « Je te promets la liberté », il nous dévoile peu à peu l’histoire de l’ennéagramme. J’avais déjà évoqué ce test de personnalité pour ceux qui cherchent à mieux se connaître mais aussi pour ceux qui souhaitent mieux comprendre les autres (comprendre davantage leur comportement, la façon dont ils réagissent sous l’effet du stress ou lorsqu’ils sont détendus).

papillon-orange

L’ennéagramme (pic et pic et collégramme je trouvais que ça sonnait bien désolée ça n’a rien à voir avec le sujet :p) permet également de se rendre compte qu’il n’y a pas une personnalité meilleure que les autres mais que chacune ont leurs avantages et inconvénients et que c’est à nous de nous rendre compte que nous ne sommes pas « que » cette personnalité dominante, qu’ on peut décider d’agir différent de nos modes automatiques qui se déclenchent inconsciemment dictés par nos illusions et croyances.

Qu’est-ce que l’Ennéagramme ?

L’Ennéagramme est un modèle de la structure de la personne humaine. Ce modèle aboutit à neuf configurations différentes de la personnalité, neuf manières de se définir :

Fiertés

Chacun d’entre nous a tendance à donner dans sa vie la priorité à une de ces images de soi. En étudiant les conséquences de ce choix, l’Ennéagramme donne une description très précise de la psyché humaine et permet d’expliquer et/ou de prévoir, avec une fiabilité étonnante, notre attitude face aux diverses circonstances de la vie.

L’Ennéagramme a pour base l’idée que tout être humain dispose de trois formes d’intelligence, qu’il appelle le centre instinctif, le centre émotionnel et le centre mental. Le mot centre est utilisé pour bien marquer que chacun de ces trois modes de fonctionnement a un rôle particulier et des objectifs propres.

Le centre instinctif assure notre survie physique et psychologique dans le présent. Pour ce faire, il compare le présent aux situations passées semblables et choisit d’agir ou non, de changer ou non. C’est le centre de notre énergie vitale, de nos actes spontanés, de notre coordination physique, de notre créativité dans l’action.

Le centre émotionnel s’intéresse à nos désirs et à nos besoins et à ceux des autres. Il se préoccupe de nos relations aux autres. A l’instar de nos émotions, il vit profondément dans l’instant.

Le centre mental est le lieu du raisonnement, des choix, des décisions, des plans et des projets. Il raisonne par analyse et synthèse à partir d’informations se voulant objectives. Il est orienté vers le futur.

https _2.bp.blogspot.com_-FD5fAO-nxpE_VOsOt0EGTJI_AAAAAAAAAV0_F1M8tcKhjlo_s1600_reflechir

Selon le modèle de l’Ennéagramme, nous avons tous tendance à préférer un des trois centres : nous l’utilisons plus souvent que les autres ; quand il est en conflit avec un autre centre, c’est lui qui l’emporte ; face à une situation nouvelle ou à un stress, c’est lui qui est mis en œuvre le premier.

Dans l’Ennéagramme, les types 8, 9 et 1 préfèrent le centre instinctif :

  • Le 8 utilise le centre instinctif vers l’extérieur ; il agit pour avoir de l’impact, du contrôle, du pouvoir sur le monde qui l’entoure.
  • Le 1 utilise le centre instinctif vers l’intérieur ; il agit pour avoir du contrôle sur lui-même.
  • Le 9 cherche un équilibre entre utilisation intérieure et extérieure du centre instinctif.

les points 2, 3 et 4 préfèrent le centre émotionnel :

  • Le 2 utilise le centre émotionnel vers l’extérieur ; il perçoit avec une grande finesse les émotions des autres et cherche à les aider.
  • Le 4 utilise le centre émotionnel vers l’intérieur ; il est attentif à ses émotions et valorise le naturel et l’authenticité.
  • Le 3 cherche un équilibre entre utilisation intérieure et extérieure du centre émotionnel.

les profils 5, 6 et 7 préfèrent le centre mental :

  • Centre mental
    • Le 5 utilise le centre mental vers l’extérieur ; il veut comprendre le fonctionnement du monde qui l’entoure et accumule des informations à son propos.
    • Le 7 utilise le centre mental vers l’intérieur ; il imagine des plans pour créer une vie plus agréable et plus plaisante.
    • Le 6 cherche un équilibre entre utilisation intérieure et extérieure du centre mental.

450988807-1024x1024.jpg

Nous nous manifestons dans le monde de nombreuses manières bien distinctes, par des comportements, la formulation d’idées et l’expression d’émotions. Toutes ces manifestations constituent notre caractère et celui-ci change et évolue, en fonction des contextes, des événements marquants de notre vie ou tout simplement du temps qui passe. L’égose manifeste principalement par un mécanisme d’évitement appelé la compulsion du type. Voici ce que les neuf types de l’Ennéagramme cherchent à éviter à tout prix :

Compulsions

Cachée par le masque du caractère, par le déséquilibre et la souffrance de notre ego, notre essence (ou vraie personnalité) représente notre possibilité d’utiliser de manière équilibrée nos trois centres et d’exprimer notre énergie personnelle sous sa forme la plus vraie et la plus noble. Notre essence contient virtuellement les neuf énergies de base de l’Ennéagramme.

Une conséquence fondamentale de ce modèle est qu’on trouve dans chaque type de l’Ennéagramme des gens peu recommandables et d’autres parfaitement accomplis. C’est d’ailleurs une des forces et une des particularités de l’Ennéagramme que le même modèle permettent de décrire des personnalités du niveau le plus psychotique au niveau le plus sain.

Orientations

 

Il est intéressant de comprendre son illusion, son angoisse puis la clé de son évolution.

Personnalité de type 1 :

clé : discernement, arrêter de juger et de critiquer. Il pense qu’il sera accepté uniquement s’il est parfait. Il est perçu comme rigide. La moindre erreur l’angoisse  et peut le mettre en colère. .D’où sa compulsion qui est d’éviter la colère.

La vision aboutie serait un être serein, intègre, patient, humain et plein de sagesse qui accepte le monde tel qu’il est. Il doit rester perfectionniste seulement pour ce qui est porteur de sens. Il doit apprendre à se détendre pour devenir un idéaliste inspirant.

Personnalité de type 2 :

son angoisse est la peur de ne pas être apprécié pour ce qu’il est. Le risque est la dépendance aux autres si vous vous sacrifiez afin d’obtenir leur reconnaissance. Il peut nier ses besoins et avoir du mal à accepter l’aide des autres.

Apprenez à vous aimer davantage et prendre soin de vous en évitant de trop vous investir pour ceux qui ne demandent pas votre aide. Soyez fier de vous et non pas seulement de ce que vous faîtes pour les autres.

Vision aboutie : humble, sincère, généreux et altruiste qui s’aime autant qu’il aime les autres.

Personnalité de type 3 :

Votre angoisse est que vous ne valez rien. vous allez créer différent personnages pour être reconnu et qui paradoxalement vous empêche d’être vous-même et d’écouter vos sentiments. Vous craignez l’échec et accordez trop d’importance à l’image que vous renvoyez. Il mélange en quelque sorte Avoir et Etre. Vous avez besoin de réussir.

la clé de votre épanouissement sera de vous reconnecter à vous-même pour aboutir à une personne authentique, battante, intègre, qui a de la valeur, confiante et bienveillante tout en acceptant que l’erreur est humaine.

Personnalité de type 4 :

Vous êtes mélancoliques et craignez d’être banal et incompris. Vous ressentez le besoin d’être différent des autres.

Apprenez à sortir de votre monde intérieur riche et porter un regard positif sur vous et votre existence. Savourer l’instant présent.

version aboutie : être sensible, compréhensif, intuitif, très créatif à travers l’expression de soi.

Personnalité de type 5 :

Angoisse de ne pas comprendre le monde dans lequel vous vivez ainsi vous avez tendance à vous réfugier dans votre tête pour tout analyser avant d’agir. vous accumulez des connaissances pour calmer votre angoisse du vide intérieur. Vous préférez être observateur qu’acteur.

Reconnectez vous à votre corps, de vivre dans le présent et d’apprendre à vivre avec les autres pour ne pas trop vous isoler. Vous deviendrez ouvert, perspicace, très compétent dans les domaines qui vous intéressent, une sorte de visionnaire.

Personnalité de type 6 :

Angoisse d’être seule et impuissante dans un monde dangereux sans personne pour vous soutenir. Vous vivez dans la peur et le doute. Arrêtez de focaliser sur le négatif, de vous dévaloriser et détendez vous et savourer le présent.

Dès que vous aurez confiance vous deviendrez quelqu’un de positif, responsable, loyal et courageux.

Personnalité de type 7 :

Ce qui vous angoisse c’est le manque et la souffrance. Vous êtes coupés de votre boussole intérieure en étant trop enfermé dans votre tête. Vous avez du mal à exprimer vos émotions. Vous risquez l’enfer du désir insatiable de plaisirs stimulants et la fuite de la souffrance dans des activités multiples. Ne sachant pas ce que vous désirez vous vous perdrez dans toutes sortes de plaisir qui vous rendront esclaves. Pour se protéger de la frustration le mieux est de maitriser ses pulsions. Pour Epicure, la mesure est pour lui le secret d une vie heureuse.

soyez reconnaissant de ce que vous avez, ouvrez votre coeur pour devenir un être enthousiaste et joyeux des choses simples de la vie. Vous pourrez alors devenir une personne modérée et optimiste.

Personnalité de type 8:

Ce qui vous angoisse c’est la perte de contrôle et votre vision de vous contre le monde. Vous vous fermez émotionnellement pour vous endurcir et ne pas souffrir. Vous usez de la colère pour intimider les autres. Vous pouvez facilement tomber dans les excès en tout genre.  Vous vous rendez malheureux en vous coupant des autres. Arrêter de vouloir les dominer, autorisez vous au contraire à aimer sans craintes.

essayez de mettre votre pouvoir dans une cause  altruiste vous tenant à cœur et surtout acceptez votre vulnérabilité. La simplicité deviendra votre vertu.

Le 8 à le potentiel d’un tyran comme d’un héros.

Personnalité de type 9 :

Ce qui vous angoisse c’est la séparation et les conflits. Vous chercher à préserver la paix dans vos relations mais vous risquez de vous oublier en mettant de côté vos envies et besoin  propres. Sous stress vous pouvez succomber à la peur.

Apprenez à vous connaître et à exprimer clairement ce que vous voulez. Vous deviendrez alors une personne autonome, pleinement connectée à soi et aux autres.

 

https _www.laurentgounelle.com_sites_default_files_images_livres_couv_9782702165508-001-T

Le monde a besoin des 9 facettes :

Le monde a besoin de personnalités de type 1 car elles sont la conscience éthique du monde. Sans elles, le monde pourrait se laisser aller et perdre son âme;

Le monde a besoin des types 2 car elles représentent l’amour altruiste. sans elles, le monde pourrait glisser vers l’égoïsme;

Le monde a besoin des 3 puisqu’elles permettent au monde de se réaliser à travers elles. Sans elles le monde pourrait glisser à l’oisiveté et l’amateurisme;

Le monde a besoin des 4 car elles représentent le pouvoir créatif qui transfigure le monde. Sans elles le monde risquerait de devenir banal et laid;

Le monde a besoin des 5  qui sont la logique et la précision. Sans elles le monde glisserait vers l’irrationalité et l’obscurantisme;

Le monde a besoin des personnalités 6 puisqu’elles représentent la loyauté et la sentinelle du monde. Sans elles, le monde se perdrait dans l’individualisme et se briserait sur les écueils;

Le monde a besoin de 7 qui sont la joie du monde. Sans elles, le monde pourrait sombrer dans le pessimisme et la déprime;

Le monde a besoin de type  8 puisqu’ils symbolisent la force. Sans elles, le monde s’amenuiserait et partirait à vau-l’eau;

Le monde a besoin des personnalités 9; elles sont le gardien de l’harmonie et de la paix du monde, sans elles le monde se déchirerait.

« Ce qui rend parfois l’empathie et la compassion difficile  c’est que les problèmes d’une personnalité qui n’est pas dominante chez nous peut nous paraître dérisoire alors qu’elle est très importante pour la personne concernée. tout le monde souffre mais chacun à ses propres souffrances qui diffèrent tellement de celles des autres qu’au final ,rares sont ceux qui les perçoivent, et encore plus rares ceux qui les comprennent ». (extrait dans Je te promets la liberté – Laurent Gounelle).

D’après le test je suis une dominante 9, suivi du 2 puis du 5-6 avec en bon dernier le 8, le pouvoir ne m’intéresse pas, est-ce grave docteur ?

N’hésitez pas à faire un test et me dire ce que vous en pensez.

 

source principale : Institut français de l’ennéagramme : http://enneagramme.com/Theorie/9_desc.htm

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.