Bonne année et surtout bonne santé. Mais que faire pour avoir une bonne santé ?

Au milieu du XVIIIe siècle, la moitié des enfants mouraient avant l’âge de 10 ans et l’espérance de vie ne dépassait pas 25 ans. Elle atteint 30 ans à la fin du siècle, puis fait un bond à 37 ans en 1810 en partie grâce à la vaccination contre la variole. La hausse de l’espérance de vie se poursuit grâce aux progrès dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires et les cancers. En 2017, l’espérance de vie en France atteint 79,5 ans pour les hommes et 85,4 ans pour les femmes.

Nous assistons donc à un vieillissement de la population. En 2050 le nombre de personnes âgées devrait doubler, les plus de 75 ans tripler, les plus de 85 ans quintupler et le nombre de centenaires devraient être multiplié par 10 !

083_Sitting_with_Gran.jpg

Donc vivre plus longtemps c’est bien à condition de rester en assez bonne santé, c’est à dire sans perte d’autonomie et sans handicap car avoir Alzheimer ou prendre une trentaine de médicaments par jour je doute que ça en fasse rêver beaucoup d’entre vous… L’espérance de vie en bonne santé qui plafonne autour de 63 ans à tendance à stagner depuis ces dernières années. Ainsi le nombre d’années à passer en mauvaise santé augmente.

Les gènes n’interviennent qu’à hauteur de 25% alors qu’est ce qui fait la différence ? Et bien ce sont nos comportements et notre hygiène de vie.

Les accélérateurs du vieillissement ont un dénominateur commun : l’inflammation chronique. On recense 8 causes principales abaissant notre espérance de vie. Il s’agit de  :

  • l’alcool,
  • du tabac,
  • du sucre,
  • des toxiques environnementaux (pollution, pesticides et autres perturbateurs endocriniens)
  • de la Sédentarité,
  • du Surpoids,
  • du Stress,
  • et d’un mauvais Sommeil.

On peut aussi rajouter trop de sel (entrainant de l’hypertension) dans les aliments industrialisés, trop de viandes et de charcuterie, trop de soleil (cancer de la peau) bref tous ce qui est en excès en fait.

Étudions à présent les « 5 zones bleues » où nous trouvons le plus de centenaires  :

  • Ikaria en Grèce
  • Barbagia en Sardaigne
  • l’archipel d Okinawa au Japon
  • Loma Linda en Californie
  • et la péninsule de Nicoya au Costa Rica

Peux t’on en conclure que vivre au bord de l’eau conserve ? :p

Les traits communs sont une activité physique régulière sans excès, un régime plutôt méditerranéen avec des portions modestes (il écoute leur appétit et ne mange pas plus que nécessaire), ils sont entourés de leurs proches (familles, amis, voisins) donc avec un lien social qui perdure au fil des ans, ils prennent soin d’eux et enfin ils ont un bon mental (ils sont optimiste et continuent de faire ce qu’ils aiment).

koala.JPG

Prenez soin de vous, et consommer avec modération (c’est trop frustrant de se priver de certaines bonnes choses).

source :

  • Ined
  • article d’open mind N°8 « du côté des centenaires »
  • Le grand livre des secrets de la longévité – Dr Pascal Douek.
Publicités

Une réflexion sur “vieillir en bonne santé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.