Satanas

On a beau espérer un monde meilleur, il faut savoir qu’il existe des personnes néfastes… Je vais vous parler un peu de mon ex que je vais nommer Satanas pour respecter l’anonymat mais ceci n’est absolument pas une fiction, plutôt un témoignage bien que je vais m’efforcer de le rendre moins dramatique.

Cette année l’ex (celle qui m’a précédé) de mon ex m’a souhaité une bonne année et espère que je me sois remise de l’emprise de notre ex commun, le fameux Satanas. Solidarité féminine. Nous avons échangé sur le mal qu’il nous a fait et on s’est rendu compte qu’il nous avait fait vivre plein de choses similaires comme s’il prenait un malin plaisir à revivre la même chose en changeant de femmes, ou si vous préférez rejouer le même scénario avec une actrice différente.

Il était une fois l’histoire d’un prince qui paraissait charmant mais qui se révélera être un vampire qui pompera l’ énergie et la joie de vivre de ses proies. Il ne faut pas se fier aux apparences, sous ses airs de gentil, peut se cacher une personnalité démoniaque. Il a un double visage, celui charmant sympa et même rigolo avec les amis, mais dans l’intimité dès qu’il n’y a plus de témoin il se défoulera sur vous, puisque vous êtes son élue, celle qui aura le malheur d’être son bouc émissaire !

Comment prévenir la prochaine qu’elle ne doit pas se laisser charmer par ce bellâtre maléfique qui se fera passer pour le gendre idéal dans un premier temps, qu’elle ne doit pas croire ses paroles hypnotiques dénuées de sincérité, qu’il risque d’éteindre sa joie de vivre, qu’il va la rendre malade, qu’elle ne doit pas rencontrer sa famille qui va lui user les nerfs, la couvrir de reproches, qu’il ne respectera pas ses choix ni ses opinions si elles ne vont pas dans son sens, qu’elle doit fuir pour sauver sa peau ???

Il ne choisi pas ses victimes au hasard, non il faut qu’elle soit issue d’un certain milieu pour qu’il puisse s’attribuer à travers elles plus de prestige pour redorer son image médiocre. Ce n’est pas de l’amour, nous ne sommes qu’un moyen pour l’aider à donner de la valeur à ce pervers narcissique.

satsdefault

Il vous narrera que grâce à lui, une copine à quitté son méchant mari qui ne prenait pas soin d’elle car il l’a aidé à ouvrir les yeux ou encore il osera vous dire qu’un voisin parle mal à sa femme sans jamais se remettre en question personnellement alors qu’il fait bien pire. Ah ce satanas il nous en aura fait voir de toutes les couleurs, enfin surtout des nuances de gris à noir.

Il vous dira qu’il aime voyager mais si vous partez avec lui il va vous gâcher vos vacances car rien ne sera jamais bien et il vous criera dessus car c’est vous qui aviez réservé ce satané hôtel ou que c’était votre envie d’aller dans tel pays (et plus la sienne comme par enchantement). Un éternel insatisfait. Il rêvait de vivre dans une maison à la campagne, il l’a plus ou moins eu avec sa proie suivante mais malheureusement ça n’a pas duré et devinez quoi ? Il n’était pas plus heureux d’un iota…

Les vacances de l’horreur : Avec lui que vous restiez en France ou partez à l’étranger, vous allez regretter d’être en vacances et ce, dès le premier jour, voire aux préparatifs… Au programme de ces désastreuses vacances : hurlements, mécontentements permanents (le resto est nul, le matelas de la chambre est trop dur, les voisins bruyants, la météo est déplorables etc…). Oui, vous serez même tenue pour responsable du mauvais temps ! Et ça a ira crescendo avec les années. Vous finirez pas avoir peur d’être en congés et aurez hâte de reprendre le travail, lieu finalement plus serein…

toxic sign

En voiture faîtes votre prière car vous ne compterez plus le nombre de fois où il a failli vous tuer sur l’autoroute parce qu’il n’a pas supporté qu’on le dépasse ou qu’on roule trop proche de lui…

Dans le quotidien, il vous hurlera dessus si vous laissez des gouttes d’eau autour de la baignoire ou de l’évier de la cuisine; puisqu’ il a peur de devoir refaire les joints…

Vous allez passer des noël cauchemardesques avec des psychodrames à chaque repas. Un conseil ne dîtes plus rien, enfermez vous dans une bulle protectrice. Ils seront prêt à s’entretuer pour un oui ou pour un non. Par exemple votre chère belle-mère vous sortira qu’il est hors de question de faire un enfant à son fils (c’était pour celle qui me précédait) et la tante en rajoutera une couche en disant que si c’était à refaire elle n’aurait pas d’enfants (oui, oui ses enfants étaient à table à ce moment là)… Vous oublierez vite que Noël est une fête soi-disant bienveillante. Mais vous avez beau cherchez la caméra surprise il n’y en a pas, ce n’est pas une farce mais leur fonctionnement familial. Il ne savent pas se parler ni s’écouter, juste gueuler et critiquer la terre entière tout en gonflant leur égo démesuré…

Et parlons un peu de la sorcière, euh belle-mère : Quoique vous fassiez, ça ne sera jamais bien pour ne pas dire complètement nulle, elle sera prête à vous enterrer avec toutes ses critiques. En outre elle a l’habitude de casser toutes les copines que son fils lui présente mais après coup elle va quand même dire un ou deux trucs de bien sur l’ex à sa nouvelle copine, histoire que la nouvelle ne se sente pas la bienvenue et dévalorisée. Cette femme bloquée dans le passé, va vous radoter les mêmes monologues qu’il faudra bien écouté même s’ils parlent de son intestin, de son isolation (tiens c’est bizarre qu’une dame si charmante n’ai pas d’amie…), que son mari n’est pas facile à vivre (parce que tu crois que tu es agréable non mais allo !) etc… Avec elle vous ne serez qu’une pièce de plus rapportée dans cette famille de foldingue. Au début vous le vivrez peut être mal le fait de ne pas être acceptée mais sur le tard vous serez rassurée d’être différente des membres de cette famille et heureux d’y avoir été exclue.

1083682

Cette femme dépressive, intolérante et méprisante n’aura jamais le sourire et se plaindra à longueur de journée. Les week-ends passés chez eux se suivent et se ressemblent : Satanas est occupé avec son père ou part sans vous, et vous vous retrouvée seule (tellement seule) avec sa mère (la belle-mère de Cendrillon est une crème à côté). N’ouvrez pas la bouche car si vous ne pensez pas comme elle vous allez vous attirez les foudres du dragon et elle fera la tête tout le week-end. Elle ne manquera aucune occasion de vous rabaisser : oh mais tu as grossie ! ou ta coloration ne te va pas pour citer quelques exemples devenu d’une banalité affligeante. Même en apprenant qu’elle allait enfin devenir pour la première et unique fois de sa vie grand-mère elle n’était pas heureuse et non il ne faudra surtout pas l’appeler grand-mère ! (Est ce que vieille peau c’est mieux ? )

Revenons à Satanas, il mentira sans problème et manipulera son entourage pour cacher la vérité sur certains sujets notamment ne pas dire à son ex ( ma prédécesseure) qu’il a déjà une nouvelle copine (moi). et bien les amis – moutons ont pendant plus d’un an menti à la pauvre demoiselle pour faire plaisir à Satanas. Même lorsqu’elle lui demanda s’il avait quelqu’un il a répondu non, droit dans les yeux… Et il cohabitait pourtant encore ensemble les 6 premiers mois car ils n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur le prix de rachat de leur appart commun. En fait il jouait le gentil avec elle, histoire de bien l’arnaquer avec cette opération financière. Oui, il cherchera aussi à vous plumer, doucement mais sûrement et en continu …

Violence-psychologique-dans-un-couple2

Vos soirées en amoureux du début vont se transformer en nuit solo car il a des insomnies (excuses en fait pour ne pas vous avouez ses addictions). Donc pour passer le temps il passera ses nuits sur des jeux en réseau à s’énerver et tuer des gens ou des chars… ça sera assez fréquent qu’à 2heures du mat vous serez réveillée en sursaut car il aura perdu une partie et s’exprimera comme il l’a l’habitude de le faire : en gueulant et insultant les autres ! Et après si vous avez du mal à vous rendormir, c’est votre problème, pas le sien car c’est votre faute s’il joue…

De même c’est également votre faute s’il a un penchant pour l’alcool… Non il n’a jamais rien fait pour ses addictions et on a déjà été 3 à supporter cela. Pire, il vous sortira lors d’une dispute que vous avez un problème psychologique et qu’il faudrait vous faire soigner. Hum miroir mon beau miroir, vous êtes sa projection puisqu’il refuse de voir ses côtés sombres. Non il n’ a que des qualités et vous tous les défauts du monde… Mais que fait-il avec des femmes comme nous alors ?

dark-mirror

Il adore se positionner en victime pour renforcer sa croyance que le monde est cruel et qu’il doit se battre pour ne pas se laisser marcher dessus. Il est à la recherche du pouvoir pour dominer les autres. Et donc il est dépendant de vous, car sans victime, le bourreau n’a plus de rôle à jouer et se sent vide…

Il s’entendait très bien avec son patron, c’était son copain jusqu’au jour où il a voulu prendre des parts dans la société et que ledit patron a refusé, depuis ce jour leur amitié était terminée. C’était devenu un connard matérialiste avec une femme insupportable etc… Et oui, si vous ne servez pas les intérêts de Satanas, vous devenez immédiatement le/la méchant(e) et ne servez plus à grand chose.

Il vous dira que vous êtes trop susceptible mais en réalité si vous employez un mot qu’il ne connaît pas il se sentira diminué et vous démolira en retour. La violence verbale fera partie de votre quotidien. Il est malin, il a toujours su comment ne pas dépasser les limites devant témoin tout en étant destructeur entre 4 murs.

Certes vous savez qu’intérieurement il souffre, vous avez essayer en vain de le remettre sur le droit chemin, mais vous ne pouvez pas sauver quelqu’un qui ne le veut pas. Il aime trop son rôle d’homme malchanceux.

J’ai lu qu’un écrivain à l’âge de 8 ans rédigeait diverses morts atroces à son prof de gym qui le martyrisait. J’ai trouvé cela un bon exutoire. Malheureusement même par écrit je n’arrive pas à faire mourir quelqu’un. Alors  je vais essayer de terminer ce témoignage en inventant cette fois un happy end hollywoodien :

Satanas, un beau jour, en eu marre de son rôle, il commençait à ne plus retenir son texte et décida alors d’une réorientation professionnelle. Il trouva par miracle son ikigai. Après une formation il se mit à l’ouvrage dans son nouveau emploi qui le fit s’épanouir et chasser petit à petit toute la noirceur de sa vie. Il devient un bon père et pu enfin être heureux avec une femme.

(bon j’avoue j’ai censurée la première version qui était  : on l’arrêta et le força à se faire soigner dans un hôpital psychiatrique, et suite à un lavage de cerveau, on lui implanta une puce qui le rendit meilleur 😀 mais c’est vrai que ça défoule d’imaginer cela)

Happy_End_1

En conclusion partager mes souffrances avec celles de son ex, qui me comprenait parfaitement à participer à alléger nos souvenirs douloureux. On plaide coupable de l’avoir aimé, on aurait dû partir plus tôt mais lors de nos premières hésitations l’une comme l’autre, il nous a refait son numéro de charme et on a cru qu’il allait changer… On est retombée dans le panneau, grave erreur.

Ce texte fût salvateur pour moi, raconter notre histoire sans tout dévoiler non plus, on préfère oublier certains chapitres. Pour finir sachez que son ex et moi sommes à présent avec des hommes bons et respectueux. Ne perdez jamais espoir, ne renoncez pas à la vie à cause de personne toxique de ce genre.

 

les manipulateurs

Il existe 3 sortes de manipulations :

* la manipulation positive ou influence : C’est quand l’intention est positive. Ex : un parent qui exerce un peu de pression pour que son enfant se brosse les dents. (Nous l’avons vu rapidement dans l’article du lundi)

*La manipulation de type 2 dite égocentrique. elle a un objectif personnel où l’on ne se soucie guère de l’autre qui finalement n’est qu’un moyen d’arriver à ses fins. Le manipulateur recherche son propre intérêt. ex : un politicien qui fait des promesses pour être élu et qui ne les tiens pas par la suite, le journaliste qui dramatise son sujet pour le rendre meilleur. Cependant ces manipulateurs ne cherchent pas à nuire aux autres. Le marketing abuse de ce genre de manipulation.

* La manipulation malveillante est la plus nocive car elle vise la destruction de l’individu. C’est le harceleur ou le pervers narcissique. On peut les nommer les « manipulatueurs » qui utilise la désinformation, le mensonge, qui rabaisse pour saper l’estime de soi etc… Il ne respecte pas la personne et cherche à l’empêcher de vivre à sa manière afin de la contrôler. Jamais il ne reconnaitra ses tords.

Alerte : Une femme que je connais dont le père est un Pervers narcissique a poussé au suicide sa dernière compagne; comme quoi ça peut aller très loin si vous ne fuyez pas !

f992201b-1189-4ec7-bcf4-32b3bf6e9cdc

Un manipulateur aime diminuer, rabaisser, critiquer les autres qui généralement vivent dans la peur et/ou dans l’échec. Il sème la pagaille et la confusion. Tout cela implique qu’ils vivent entouré de gens tristes, inquiets ou en mauvaise santé. Ainsi il vampirise son entourage, qui n’a plus d’énergie. Une certaine tension est toujours présente.

Le manipulateur est malhonnête, menteur, il ne respecte pas ses propres règles et se butte facilement. Il n’a jamais tord et refuse de se faire aider. Il est incapable de changer. Il est également obsédé par le besoin de tout contrôler et a horreur des contraintes (ne serais qu’arriver à l’heure). Il sait retourner une situation à son avantage.

La manipulation est indolore car progressive, quand on s’en rend compte il est souvent trop tard. Nous sommes tous uniques et ne réagissons pas de manière similaire à un événement ou une émotion.

Lorsqu’on a une mauvaise estime de soi provenant de notre éducation ou de nos expériences on devient une proie facile à  manipuler. Soyez bienveillant envers vous-même.

Plus votre estime est faible plus vous serez manipulable. Plus vous êtes affirmés et sûrs de vous moins l’emprise des manipulateurs vous impactera. Sachez poser des limites et respectez les.

manipulateurs-e1465501000799.jpg

A quelques exceptions près nous pouvons dire que la parole de l’homme amène à l’action alors que la femme s’en sert pour exprimer des sentiments, des émotions, évacuer un stress etc…

Attention si un vendeur se rapproche de vous et pose par exemple une main sur votre épaule : c’est une manipulation car il a été prouvé qu’on contact physique à un impact positif et donc ensuite elle sera plus facile  à influencer.

L’autorité peut être utiliser pour influencer les autres. A vous de ne pas en abuser.

Les personnes isolées sont plus fragiles car elles n’ont pas le soutien d’autrui pour éventuellement les aider à ouvrir les yeux et ont qu’une seule source d’informations. C’est pour cela que les manipulateurs aiment éloigner les proches de la victime qu’ils ont choisi.

Les manipulateurs savent appuyer sur la culpabilité de leur victime. Ils créent des dettes pour que la personne leur soit redevable. Rappelez-vous de penser de temps en temps à vous et de ne pas toujours vous sacrifier pour les autres car certains tenteront d’en profiter.

La séduction est une sorte de manipulation si elle use de compliments et de flatteries.

Méfiez-vous de l’effet puits : il s’agit de généralités qui peuvent s’appliquer à tous tel un horoscope avec une phrase comme « vous avez besoin d’être aimé et pourtant vous êtes critique envers vous-même ».

kids-bullying

Alterner des périodes calmes et des tempêtes, changer de visage selon la situation ou les personnes, selon que l’on soit en privé ou en public, prêcher le faux pour savoir le vrai, proposer des non-choix sans issue sont des techniques maîtrisées par les manipulateurs.

Ne donnez pas trop de pouvoir aux autres. Notre liberté reste notre motivation la plus puissante pour agir. Vous avez le droit d’être imparfait, vous avez les droit d’avoir vos propres goûts et avis, le droit de vous tromper, le droit de ne pas savoir, de ne pas plaire à tout le monde, de ne pas vous justifier…

La manipulation fonctionne aussi longtemps que les victimes ignorent par qui et de quelle manière elles sont manipulées.

sources :

  • Déjouer les pièges des manipulateurs – Anne Guilbert et marie-Laure Cuzacq
  • Stop à la manipulation – Jacques Regard

 

Influences

Comment un petit qui n avait pas envie d aller se baigner avec ses parents, souhaite y aller avec un autre enfant plus grand que lui ?

Simplement parce que les petits aiment bien faire comme les « un peu plus grands » qu’eux.

En psychologie, l’influence est le processus par lequel une personne fait adopter un point de vue à une autre. L’influence opère une inflexion : celui qui aurait pensé ou agi autrement s’il n’était pas influencé se dirige dans le sens que souhaite l’influent de façon apparemment spontanée.

Cette notion d’influence peut recouvrir aussi bien :

  • des phénomènes de persuasion (A convainc B de la vérité d’une proposition X ou de la valeur Y, ou encore il le persuade d’adopter le comportement Z)
  • que des phénomènes d’imitation ou mimesis, au sens où l’on dit, par exemple que B est sous l’influence de A parce qu’il l’admire, qu’il désire l’imiter, gagner sa reconnaissance, partager un peu de son prestige…

L’influence est souvent celle d’un groupe. La mode, l’imitation, le conformisme, mais aussi la conversion en sont des manifestations.

L’influence s’exerce aussi par des réseaux : des ensembles stables de relations humaines qui agissent dans le même sens et souvent échangent des informations précieuses, des services…

Le processus d’influence est notamment à la base du leadership, la capacité d’obtenir que les autres fassent ce que vous voulez ou coopèrent à vos objectifs sans utiliser de sanction ou de promesse. Le charisme et les qualités particulières que l’on prête à un chef — celles qui font que l’on désire le seconder avec enthousiasme — peuvent être considérés comme un phénomène d’influence, pas toujours délibéré.

followme

citations :

  • Rien n’influence plus un individu que son environnement psychologique et particulièrement, dans le cas des enfants, la vie que leurs parents auraient souhaitée avoir – C. Jung
  • Il y a peu d’hommes vraiment originaux, presque tous se gouvernent, pensent et sentent par l’influence de la coutume et de l’éducation. Rien n’est si rare qu’un esprit qui marche dans une route nouvelle – Voltaire
  • La bonté du cœur influe toujours sur celle de l’esprit – Simon de Bignicourt
  • L’influence est la reine du monde – Alexandre Vinet
  • Tout s’arrange sous l’influence d’une pensée riante et optimiste – George Sand
  • L’extérieur du cheval exerce une influence bénéfique sur l’intérieur de l’homme. W. Churchill
  • Le paradoxe de la condition humaine, c’est qu’on ne peut devenir soi-même que sous l’influence des autres-  B. Cyrulnik
  • On aime ressentir l’influence bienfaisante d’un enfant, se mettre à son école, et l’âme apaisée, l’appeler son maître avec reconnaissance – S. Kierkegaard
  • Je suis comme un caméléon, influencé, par tout ce qui se passe autour – J. Lennon

laisser respirer votre couple

Je vous partage des extraits d’articles :

Accepter de s’éloigner

S’accorder des temps de séparation – de quelques heures ou de quelques jours – pour ensuite mieux se retrouver. Le conseil, frappé au coin du bon sens, et dispensé par les sexologues et les thérapeutes de couple, semble à la portée de tous. Erreur. Quand l’un des deux partenaires se nourrit ailleurs, les vieux démons de l’insécurité affective refont surface. Comment peut-il s’épanouir loin de moi ? Et si, loin de moi, il trouvait mieux que moi ? S’il prenait goût à l’air du large et n’avait plus envie de revenir ? Entre amour et possession, la frontière est très souvent ténue. Peur de l’abandon, fragilité narcissique sont les freins, souvent inconscients, qui nous empêchent de laisser l’autre s’éloigner. Or il faut rappeler que c’est la frustration qui fait fuir et non la liberté. Un partenaire épanoui a bien plus envie de donner qu’un partenaire frustré.

« Avant, je râlais toujours un peu quand mon compagnon partait en reportage, confie Lucie, 38 ans. Maintenant j’en suis contente, j’en profite pour faire de mon côté des choses nouvelles et j’ai pu constater que lorsqu’il revient, nos échanges sont plus toniques, plus joyeux, car nourris des expériences que chacun a vécues de son côté. »

Autre frein à l’autonomie, notre soumission à la norme sociale : « Un couple, ça doit être bien ensemble tout le temps. » Donc si j’éprouve le besoin de sortir seul(e), si je me sens bien dans mon couple mais pas tout le temps, je me dis : « Je ne l’aime pas assez, je me suis trompé(e) de partenaire », ou encore : « Je ne suis pas fait(e) pour la vie de couple. » Ce cliché a la peau dure et a la peau de bien des couples, qui, au lieu de se défaire de cette croyance, se défont de la relation.

Couple-Breathing-Fresh-A-91870940-1200-1024x683.jpg

comment construire une relation durable ? Le plus important est de faire confiance à l’autre. C’est même la base d’un amour à distance. Sans cette confiance, il va être difficile de construire une relation.Le deuxième point est la patience. Même si ses bras vous manquent, il faut prendre sur soi. La séparation physique peut rendre le couple encore plus fort. Cette épreuve renforce les sentiments et entretient la flamme. Pas de routine ni de conflit avec la distance ! Les retrouvailles sont alors inoubliables, c’est une nouvelle rencontre à chaque fois.

longdistance.jpg

Surprise, les hommes semblent plus optimistes que les femmes, puisque 56% estiment qu’une histoire longue distance peut fonctionner, contre 51% des femmes. 42% répondent que si la relation survit à la distance, c’est qu’elle survivra à tout ! 🙂

On les appelle les couples non-cohabitants. Des couples qui vivent ensemble, mais à distance. Séparés pour des raisons professionnelles, familiales… Mais parfois aussi, par choix. « Beaucoup de couples alternent entre des périodes de vie commune et non-cohabitante, analyse Serge Chaumier, sociologue et auteur de La déliaison amoureuse (Payot, 2004) et de L’amour fissionnel (Fayard, 2004). La plupart du temps, ils ne le vivent pas comme une souffrance, mais comme une respiration. Une opportunité de se redonner de l’indépendance, de s’affirmer sans l’autre ». Fini le temps des couples qui faisaient tout ensemble, où le « je » de chacun s’effaçait devant le « nous » conjugal. Place à ceux qui font le pari de se séparer pour mieux… se retrouver.

Pas si nouveau que l’on pourrait l’imaginer cependant puisque Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre, ou encore Françoise Hardy et Jacques Dutronc l’avaient adopté.

sources : psychologies magazine et cosmopolitean

Bonne saint Valentin !

A_Ruby_Heart

Et pour mon lecteur préféré -> PS : I LOVE YOU.

Je nous souhaite encore plein de moments précieux. Exemple pour 2019  : Manger régulièrement à 15h le week-end car on ne voit pas le temps passé ensemble, lire des livres en même temps, se lancer parfois des petits défis, nos sms synchros, les No coïncidences, discuter de tout et de rien, se soutenir, s’envoyer des vibrations positives, être collés l’un à l’autre comme dans les pub Orange, faire sourire l’autre au travail, notre rituel koala,  remplir notre livret K etc… Je t’aime !!!

 

 

Quand le désert fleurit

Voici quelques extraits du livre de Prem RAwat, quand le désert fleurit :

IL y a ceux qui rêvent d’aventure : escalader l’Himalaya, accomplir des choses que personne n’a jamais faites auparavant. Mais tourner son regard vers l’intérieur, faire connaissance avec soi-même, même quand le corps vieillit, voilà la grande aventure ».

Nous accordons beaucoup d’importance aux regards des autres mais ce qui compte au fond c’est plus comment tu te sens ? Es tu à l’aise ? Prêtez plutôt l’oreille à ce qui passe en vu plutôt qu’à l’extérieur.

Je suis heureux parce que là, maintenant, je suis en vie. La vie est précieuse.

desert-badlands-montagne-soleil-fleur-695x463

La personne la plus qualifiée pour résoudre tes problèmes, c’est toi. Si tu es lucide, que tu fais les bons choix et que tu les mets en pratique, tu n’auras nul besoin de croyance.

Nous disposons tous d’une immense force intérieure. Ce que tu portes en toi n’est qu’à toi.

Notre réussite dépend de notre capacité à évoluer, à apprendre et à grandir. Pour ce faire, nous devons emporter ce qui est bon pour nous et laisser le reste derrière.

Quand tu as le sentiment que ta vie est dans une impasse,fais demi tour et repars explorer un nouveau chemin.

011810-Rose-du-desert-a-fleurs-doubles-bicolores_1x500

Ce n’est pas en changeant de décor que l’on grandit, c’est en apprenant à voir la réalité avec clarté.

Il existe 3 niveaux de conflits : le premier entre 2 pays, le second entre 2 personnes et le troisième qui fait rage à l’intérieur de l’individu.  Le conflit intérieur mène au conflit entre individus qui mène au conflit entre nations. Les guerres commencent toutes dans notre coeur. Alors quand les hommes pratiqueront la paix dans leur coeur, les conflits disparaitront. La paix véritable est en soi.

Quand tu étais bébé, pour exprimer tes besoins tu pleurais et quand tu étais satisfait tu souriais. Tes besoins élementaires n’ont pas changé. Commence par reconnaître quels sont tes besoins et tu auras fait le premier pas en leur accordantla place qu’ils méritent dans ta vie.

tiré du livre de Prem Rawat, ambassadeur de la paix

chance ou malchance

Bonjour,

Connaissez-vous l’histoire de Chance ou Malchance ? La voici :

« Il était une fois, dans un village, un homme très pauvre qui avait un très beau cheval. Le cheval était si beau que les seigneurs du château voulaient le lui acheter, mais il refusait toujours.
– « Pour moi ce cheval n’est pas un animal, c’est un ami. Comment voulez-vous vendre un ami ? » demandait-il.

Un matin, il se rend à l’étable et le cheval n’est plus là.
Tous les villageois lui disent : « On te l’avait bien dit ! Tu aurais mieux de le vendre. Maintenant, on te l’a volé… quel malchance ! ».

Le vieil homme répond : « Chance, malchance, qui peut le dire ? ».

red chance no 2 monopo.jpg

Tout le monde se moque de lui. Mais 15 jours plus tard, le cheval revient, avec toute une horde de chevaux sauvages. Il s’était échappé, avait séduit une belle jument et rentrait avec le reste de la horde. – « Quelle chance ! » disent les villageois.

Le vieil homme et son fils se mettent au dressage des chevaux sauvages. Mais une semaine plus tard, son fils se casse une jambe à l’entraînement. – « Quelle malchance ! » disent ses amis.
– « Comment vas-tu faire, toi qui est déjà si pauvre, si ton fils, ton seul support, ne peut plus t’aider ! ».
Le vieil homme répond « Chance, malchance, qui peut le dire ? ».

categorie-chevaux.jpg

Quelques temps plus tard, l’armée du seigneur du pays arrive dans le village, et enrôle de force tous les jeunes gens disponibles. Tous… sauf le fils du vieil homme, qui a sa jambe cassée.

– « Quelle chance tu as, tous nos enfants sont partis à la guerre, et toi tu es le seul à garder avec toi ton fils. Les nôtres vont peut-être se faire tuer… ».

Le vieil homme répond « Chance, malchance, qui peut le dire ? ».
Conte de sagesse taoïste

On retrouve cette histoire et d’autres du même acabit dans la BD « le jour où le bus est reparti sans elle« ,

Le-jour-ou-le-bus-est-reparti-sans-elle

Le futur nous est livré par fragments. Nous ne savons jamais ce qu’il nous réserve. Ce qui apparait comme une malchance aujourd’hui peut devenir une chance demain. Les épreuves peuvent cacher des leçons précieuses de la vie, qui nous serviront plus tard. L’important c’est de continuer à avancer en ayant des pensées positives et avoir la bonne attitude. Une ouverture positive nous ouvre les portes de la chance, de la créativité et nous rend plus heureux.

 

 

l’habit ne fait pas le MOIne ?

Bonjour,

Que représente les vêtements pour vous ? Quel est votre style vestimentaire :Etes-vous plutôt fashion victim, glamour, classique, décontracté,  bohème, naturel etc… ?

Autrefois, les populations étaient classées selon des lois vestimentaires spécifiques qui demeurent encore à certains endroits (uniforme d’école anglaise, les religieux, la robe du juge…). La tenue pouvaient nous renseigner sur la classe sociale. L’habit est donc bien plus qu’une simple protection, un objet de parure.

En France, le décret du 8 brumaire an II abolit après la révolution l’ancien code vestimentaire et ouvre le droit de se vêtir hors de sa condition. A présent le vêtement est personnel et exprime l’opinion individuelle. C est une projection de soi que l’on délivre au monde.

941390_477925652283523_2069627070_n
la fashion week du Moyen-âge

  Jadis, être sapé c’était subir. Porter sur soi un ensemble de normes, et tout leur poids.

Chaque matin, en choisissant des formes des couleurs, des motifs, nous offrons, souvent inconsciemment, une image singulière et signifiante de nous-mêmes. Ces choix, libres en apparence, s’inscrivent dans le long héritage, social et politique, du vêtement.

260px-Louis_XIV_of_France

On oublie parfois que les rois ont porté des collants et chaussures à talons…

Adam et Eve vivaient nus. Ce n’est que lorsqu’ils cueillent et croquent la pomme, qu’ils reçoivent un habit pour recouvrir leur embarras. Le vêtement porte donc en lui la faute…

Mary Quant, en découpant ses jupes inventa la mini jupe à Londres. Découvrir ses jambes, a toujours été tabou, depuis le Moyen-âge où il valait mieux montrer ses seins que ses chevilles. Elle reste cependant interdite dans de nombreux pays.

222913_227364790612622_8111092_n

les premières tenues de bain, plus les années passent, plus le bout de tissu s’est raccourci (réchauffement climatique ?) …

Le pantalon fût un combat pour les femmes puisque longtemps il fût réservé aux hommes. La séparation dees sexes va en effet confiner la femme dans un costume lourd et encombrant, handicapant pour lui attribuer un rôle décoratif, laissant à l’homme le privilège de l’action.

En fait c’est plus le vêtement fermé que recherchent les femmes plutôt que le pantalon lui-même. En effet difficile pour une femme de monter à cheval sans culotte ni pantalon, elles devaient se mettre sur le côté. Idem pour plusieurs métiers. Le pantalon représente la liberté d’agir.

En Australie, début 1900,  la championne Annette Kellerman a découpé ses sous-vêtements pour faire un maillot de bain lui permettant de mieux nager.

http;}}www.agathou.net}cheval}2007}Frejus}images}IMG_2076.m640

Tous les régimes autoritaires se sont attaqués aux habits. Dans un désir de contrôle des corps, des esprits et des vies, ils ont entendu régenter les vestiaires de ceux qu’ils administraient.

Il a fallu attendre 2013 pour que le port du pantalon pour les femmes soit officielle en occident du moins. De nos jours revenir à la robe, n’est pas chose aisée, car pèse toujours sur elles la suspicion de frivolité », de séduction et de corruption de la faiblesse masculine. La question vestimentaire reste donc étroitement liée aux revendications féministes.

65df34cd9c17c09c6147e6522f1bd3af

La reine arc-en-ciel

Mesurant 1m63 la reine d’Angleterre a besoin d’être signalée. Ainsi elle a créée une « charte graphique » permettant de l’identifier au milieu d’une foule et de montrer qu’elle est la reine.

L’uniforme permet de gommer l’individualité.

Les couleurs sont importantes. Si on prend l’exemple du bleu qui représente la communication et l’intuition, on le porte lorsque l’on est d’humeur créative ou que l’on a envie d’être à l’écoute des autres. Pour le vert, qui représente la générosité ou l’amitié, l’individu, d’instinct, évitera de le porter s’il n’a pas envie que les autres abusent de sa gentillesse… autre exemple, porter du beige rendra davantage la personne en paix avec elle-même. La couleur choisie influencera donc d’autant plus l’individu dans son humeur de base, sans même s’en rendre compte. Voici d’autres couleurs :

Le Rouge : est le monde des efforts, il représente le concret, la sécurité, l’autonomie, la relation avec la mère.Le Jaune est le monde de la connaissance et de la comparaison, il représente l’intelligence, la méthode, l’organisation, la structure, le travail, la confiance en soi, la valeur de soi, la réussite sociale.Le Violet est le monde de la spiritualité, il représente la rigueur, la maîtrise de soi, l’enseignement, l’expérience, la spiritualité, les initiatives, la relation avec le père.

Les accessoires, porter un chapeau montrera notre leadership, notre confiance et notre maturité ; les lunettes de soleil seront le reflet de notre narcissisme et de notre désir de se protéger des autres ; avoir une chaine au cou dévoilera notre égocentrisme, plus ou moins fort selon la lourdeur de la chaine ; porter des collants révèlera notre personnalité secrète, réservée mais aussi sera un moyen de révéler notre érotisme… S’agissant des vêtements, une robe lumineuse sera synonyme de personnalité drôle et joyeuse, en revanche une robe sombre divulguera notre désir de garder une part de mystère ; une jupe sera le reflet de notre volonté d’attirer l’attention, voire provoquer suivant le niveau de longueur ; un pullover sera signe de stabilité ; un vêtement en cuir dévoilera notre agressivité intérieure, notre caractère sauvage et nerveux ; dernier exemple avec un tee-shirt imprimé qui lui montre une volonté d’expression, un désir d’originalité, de convivialité. Voici d’autres symboles :

  • Col roulé : gout pour le sérieux, sens de la diplomatie.
  • Vêtement en laine : confort, réservé, endurant, idéaliste.
  • Vêtement en soie : sensualité, douceur, bonté.
  • Gilet : minimaliste, efficace, gout du luxe.
  • Doudoune : aime rester dans son confort actuel.
  • Parka : sensible, douceur, chaleureux.
  • Chemise : désir de plaire, simplicité.
  • Vêtements rayés : caractère nostalgique, sensation d’emprisonnement, nous rappel les uniformes des prisonniers.
  • Chaussure à talon (femmes) : le talon, symbole de l’érection de l’homme, domination, désir de s’élever.
  • Casquette : rebelle, anti-social si en arrière, immature en général comme l’enfant.
  • bracelet : signe de manque, objet qui rassure, ésotérisme, porte bonheur.

 

Ainsi vêtement et humeur ou personnalité est une relation à double sens : non seulement notre humeur et notre personnalité influencent le choix de nos vêtements mais aussi notre tenue a un impact sur notre humeur.

IMG_202002005001

source : Sapé comme jadis, Maison Mode, Méditerranée, santécool la psychologie des couleurs, psychologie et spiritualité des vêtements.

 La mode est liée à deux choses : l’évolution et tout le contraire. »Karl Lagerfeld-