lâcher prise

Pour vous qu’évoque le lâcher prise ?

La prochaine fois que ça n’ira pas essayez de vous répéter la phrase suivante « Tout est toujours pour le mieux« . Si tel événement doit arriver, il arrivera donc ça ne sert à rien de trop lutter. Et ensuite se demander que puis-je apprendre de ce que je vis actuellement ?

C’est vrai, que nous aimerions contrôler le maximum de paramètres de notre environnement mais cela reste une utopie. Accepter est la solution. En outre  la volonté de contrôle est génératrice de frustrations, de peurs et de tristesse dans l’échec. Or l’échec doit être appréhender comme une expérience et non un véritable loupé. Les accidents, les maladies et autres coups du sort, ne sont que des épreuves, des apprentissages dont nous ne saisissons pas la clé dès le départ car nous sommes aveuglés par un trop plein d’émotions. Par contre, avec le recul nous arrivons à nous dire tiens finalement c’était un mal pour un bien, ça m’a permis d’apprendre cela ou de changer de cap pour quelque chose qui me correspond mieux.

Un échec peut avoir des bénéfices cachés tel que confirmer une de nos croyances, ne pas décevoir nos parents ou ne pas les dépasser, rejouer l’histoire de nos ancêtres (combien d’histoires familiales se répètent sur plusieurs générations ?), confirmer notre position dans la fratrie, nous aider à trouver notre identité etc…

https _www.enseignemoi-files.com_site_view_images_dyn-cache_pages_image_img_8_8_1393942155_80887_1200x667x0

D’ailleurs des événements que vous espériez tant plus jeune et qui n’ont pas eu lieu, était ce au final un drame ? Non, pas forcément les choses évoluent ce que vous désiriez à une époque n’est peut être plus ce qu’il vous faut à présent ? Les priorités changent avec le temps. Parfois même vous réaliser qu un événement inattendu a permis une amélioration dans votre vie, sans doute mieux qu’un autre événement que vous convoitiez…

https _www.hypno360.com_wp-content_uploads_2015_07_lacher-prise

Faire de son mieux c’est éloigner les regrets, c est donner la direction du chemin à suivre sans vraiment en connaître l’itinéraire précis. Lâcher prise c’est accepter ses limites, renoncer à certains combats inutiles.

La seule chose dont vous pouvez réellement maîtriser c ‘est vous. Vous pouvez modifier votre vision des choses, c’est le message du film Matrix, tout dépend de vos « lunettes », votre perception de ce monde, votre champ de vision borné ou élargi.

Se laisser porter par les flots procure un certain apaisement alors la prochaine fois que vous tentez de résister à quelque chose, essayer de lâcher la barre, ou votre pierre comme celui que traîne lourdement le papillon ci-dessous. Et voyez ce qui se produit…

http _legrandchangement.com_wp-content_uploads_2016_06_lacher-prise

ça fait mal de laisser aller mais ça fait encore plus mal de retenir. Une rupture fait partie de la vie. Il a fallu la rupture de la poche des eaux, pour venir au monde; il a fallu quitter le foyer de ses parents pour vivre sa propre vie, il a fallu une rupture pour une nouvelle rencontre etc… Au début c’est souvent douloureux mais après coup c’était souvent pour nous permettre d’évoluer. C’est normal d’avoir peur, car on ne sait pas ce qui nous attend après.

J’aime bien cette image : Le bouddha nous rappelle que nous avons construit un bateau pour traverser la rivière. Une fois sur l’autre rive, continuer de le porter (sur notre dos cette fois) est devenu lourd et inutile… C’est paradoxal mais c’est ainsi nous préférons souvent continuer à souffrir avec notre bateau sur le dos, en restant dans notre zone de confort connue plutôt que de partir à l’aventure… OU celle des vêtements qu’on adorent mais qui sont devenus trop étroits et dont il importe de donner…

Lâcher les comparaisons avec les autres, vous êtes bien tel que vous êtes; lâcher la compétition pensez plutôt coopération pour que chacun offre le meilleur de soi; lâcher les jugements car vous ne connaissez pas la vie précisément de ceux que vous jugez, vous n’avez pas toutes les cartes donc votre vision est erronée; lâcher la colère vous gaspillez de l’énergie pour pas grand chose, exprimer là de façon saine, loin des autres pour ne pas les contaminer; lâcher les inquiétudes, rien n’est certain; lâcher la culpabilité, personne n’est parfait, vous êtes humain comme les autres, cessez de vous en vouloir; lâcher vos peurs du moins essayez d’enlever celles qui vous pourrissent la vie et acceptez celles qui ne vous dérangent pas personnellement, peu importe ce qu’ en penses les autres.

 

Lâcher prise en fait c’est de ne rien attendre précisément, juste avoir confiance en la vie, vivre le moment présent plutôt que d’anticiper ou perdre son temps à ressasser le passé.

Source : Sabrina Philippe; Isabelle Filliozat

 

Citations :

  • « Parfois lâcher prise est un acte plus puissant que s’accrocher ou se défendre » – Eckhart Toll
  • « L art de vivre consiste entre un subtil mélange entre lâcher prise et tenir bon »- Henri Lewis
  • « Chasse ce qui te pèse, cherche ce qui t’apaise » – Lori Nelson Spielman
  • « Parfois dans la vie il faut s’accrocher de toutes ses forces mais plus souvent qu’on ne le croit il vaut mieux lâcher prise »Lori Nelson Spielman
  • « L’exploratrice avisée analyse son périple précédent avant de mettre le cap sur sa nouvelle destination »
  • Les 3 dernières citations sont empruntées dans le dernier roman de Lori Nelson Spielman  « tout ce qui nous répare », un bon roman de résilience qui parle de reconstruction après un décès… Je me retiens de mettre plus d’extraits » de ce livre mais je ne souhaite pas le spoiler pour ceux qui souhaiterait le découvrir. Les 3 livres de Lori Nelson Spielman sont des romans que l’on peut qualifier de « feel good » et je vous les conseille.

 

 

Légende sur les chats

Bonjour,

Voici un Partage d un texte sur les chats :

https _www.wikichat.fr_wp-content_uploads_sites_2_comment-mon-chat-dort-il.jpg

Connaissez-vous la légende bouddhiste sur les chats ?

La légende bouddhiste sur les chats

Pour le bouddhisme, les chats représentent la spiritualité.
Le Chat était tenu en très grande considération chez les anciens peuples. Il est l’emblème du courage, de l’indépendance mais aussi et surtout de la liberté. Symbole de la vigilance, il représente souvent des citoyens qui ont bien gardé une ville ou une commune.

Le chat jouait un grand rôle dans la religion égyptienne.

Mais ce rôle purement mythologique était assez obscur. II se nommait en égyptien miaou, nom qui rappelle notre mot miauler. Il en est question dans le Livre des morts comme d’un allié du Soleil (Râ), détruisant les ennemis de l’astre du jour.

En France, il symbolise la malchance et le mal. Au Japon c’est un porte-bonheur. Et au moyen Age, pour les européens le Diable. Au Royaume-Uni : la chance.

Ce sont des êtres illuminés qui transmettent calme et harmonie, et on dit souvent que qui n’a pas un bon rapport à son inconscient ne réussit jamais à se connecter complètement à un chat ou à comprendre ses mystères.

Personne n’est surpris d’apprendre que la figure de ces animaux est associée au Bouddhisme.

À tel point qu’en Thaïlande, il existe une légende précieuse qui s’est propagée au fil du temps. Et qui a transformé les chats en des êtres de paix et d’intime union dans les temples des pays asiatiques.

C’est pour cela qu’il est très fréquent de voir les chats somnoler et se pelotonner dans le giron des multiples figures de Bouddha qui ornent les jardins et les sanctuaires.

Les chats voient bien au-delà de nos sens, entre leurs siestes et leurs moments de jeu et d’exploration, ils creusent en notre âme avec leur flair raffiné.

Ils soulagent les tristesses et nous protègent avec leurs regards nobles et reluisants.

On dit souvent qu’avoir un chien, c’est profiter de compagnon le plus fidèle qui existe.

C’est totalement vrai, mais qui connaît le caractère d’un chat sait que la connexion est plus intime et profonde. D’où le fait que plusieurs moines bouddhistes comme le maître Hsing Yun, parlent du pouvoir guérisseur de cet animal.

Une légende bouddhiste sur les chats, originaire de Thaïlande

Tout d’abord, nous devons savoir quelque chose d’important. Le bouddhisme n’est pas organisé avec une hiérarchie verticale.

L’autorité religieuse repose sur des textes sacrés mais il existe une grande flexibilité dans ses approches.

La légende dont nous allons vous parler prend racine dans une école en particulier : dans le bouddhisme theravāda, ou le bouddhisme du lignage des ancêtres.

C’est en Thaïlande et dans ce contexte qu’a été écrit «Le livre des poèmes du chat» ou le Tamra Maew. Que l’on trouve aujourd’hui à la bibliothèque national de Bangkok et qui est un authentique trésor à préserver.

Sur les anciens papyrus, on peut lire une histoire enchanteresse qui racontait que quand une personne avait atteint les niveaux les plus hauts de spiritualité et mourait, son âme s’unissait placidement au corps d’un chat.

La vie pourrait donc être très courte, ce que la longévité féline permettait, mais quand on arrivait à la fin, l’âme savait qu’elle atteindrait l’illumination.

Le peuple thaïlandais de cette époque, connaissant cette croyance, avait une autre pratique très curieuse…

Quand un proche mourait, on l’enterrait dans une crypte avec un chat vivant.

La crypte avait toujours un trou par lequel l’animal pouvait sortir. Et quand il le faisait, les gens savaient que l’âme de l’être aimé était à l’intérieur de l’animal…

Ainsi, ils atteignaient la liberté et ce sentier de calme et de spiritualité capable de préparer l’âme au chemin postérieur jusqu’à l’ascension.

Cat, Face, Tigre, Fermer, Yeux, Chat De Visage, Chat

Les chats et la spiritualité

On dit des chats que ce sont comme de petits moines qui méditent. Et qu’ils sont capables d’apporter l’harmonie dans un foyer.

Pour l’ordre bouddhiste de Fo Guang Shan, par exemple, ce sont comme des personnes qui ont atteint l’illumination.

  • Les chats sont des êtres libres qui boivent quand ils ont soif, qui mangent quand ils ont faim, qui dorment quand ils ont sommeil et qui font ce qu’ils doivent faire sans besoin de plaire à personne.
  • Il ne se laissent pas dominer par leur ego, et, selon cette branche du bouddhisme, ils ont appris à sentir les humains depuis des temps très anciens, alors qu’à l’inverse les humains ont appris à ressentir les chats dans le présent.
  • Ils sont loyaux, fidèles et affectueux, mais leurs démonstrations de tendresse sont intimes et subtiles, et donc extrêmement profondes. Seuls ceux qui savent creuser dans leur intérieur, avec respect et dévouement, jouiront de leur amour inébranlable. Mais ceux qui sont déséquilibrés ou qui lèvent souvent la voix ne seront jamais à leur goût.

Pour finir, nous savons que nous devons recourir à des textes bouddhistes pour comprendre que les chats sont spéciaux.

Et que leurs regards nous transportent à des univers introspectifs, que leurs postures étranges nous invitent à pratiquer le yoga, que ce sont des exemples d’élégance et d’équilibre…

Nous les aimons et nous les vénérons, et même s’ils se prennent pour d’authentiques dieux en hommage aux temps de l’Égypte Antique, c’est quelque chose que nous leur accordons avec fierté.

Nous disposons tous de nos propres histoires avec ces animaux. Avec des moments inoubliables qui nous permettent de profiter de petits instants chargés de magie et d’authenticité.

Ces moments qui, sûrement ont servi d’inspiration pour tisser cette magnifique légende bouddhiste sur les chats qui est restée imprimée sur du papier plein de magie et de mysticisme.

“Le temps passé avec des chats n’est jamais du temps perdu.
-Sigmund Freud-

 

origine : http://www.conscience-et-eveil-spirituel.com

Accepter le stress

La manière la plus évidente dont l’esprit affecte le corps est le STRESS. Le stress peut provoquer le chaos, la léthargie, la peur, l’anxiété, l’angoisse, la panique et la dépression. Dans tous les cas le stress nous rend vulnérable et nous affaibli.

http _www.fivex3.com_wp-content_uploads_2016_05_Stress1

Un stress excessif peut se traduire par des migraines, de l’hypertension artérielle, des palpitations cardiaques, infarctus, des troubles respiratoires, étourdissements, des insomnies, une perte d’appétit, des nausées, des tensions, tumeurs, allergies, le dessèchement des muqueuses, des angines, des ulcères, des soucis digestifs, des douleurs lombaires, une transpiration excessive, des rougeurs, de l’urticaire, des tremblements, des raideurs, perte de concentration, perte de mémoire etc… sans oublier qu’il peut engendrer de surcroît des problèmes de surconsommation d’alcool, de tabac, des problèmes relationnels et/ou sexuels.

Le stress n’est pas seulement lié au monde du travail, il survient notamment lors de mariage, deuil, déménagement, séparation, approche d’un examen, oral devant un public, gérer de grosses responsabilités, accident, maladie, attentat, catastrophe naturelle etc… On peut stresser en anticipant un événement, ou seulement en le vivant, ou encore après un événement et même quotidiennement.

Trois facteurs interdépendants sont à la base du stress : hérédité, biologie (hormonal entre autre) et environnement.

Rester en stress, réprimer ses émotions ou sentiments, se soumettre, se poser en victime sont des portes ouvertes pour la dépression, les angoisses, phobies ou maladies.

Il est utile de devenir plus conscient de ses sentiments et de les accepter plutôt que de les nier ou tenter de les réprimer (mauvaise idée car il n y a rien de mieux pour qu’elle explose encore plus fortement plus tard sans prévenir).

L’intensité du stress varie d’une personne à l’autre en fonction de sa personnalité et de sa capacité à gérer la situation stressante.

stress-relief-tricks-er-doctor-01.jpg

Environ 25 % des travailleurs seraient en état d hyperstress et 7 salariés sur 10 se dopent pour tenir le coup au boulot !

Savez-vous ce qu’est le « coping » ?

Non ce n’est pas ni le fait de copier sur quelqu’un, ni le grand frère de Copong… (en passant, le rire peut être une manière d’évacuer le stress)

Il s’agit de la manière utilisé par les individus pour appréhender le stress. Le coping est donc les stratégies employées pour réduire le stress, englobant nos émotions , nos pensées et nos comportements.

Tout le monde stresse, même les animaux. ça va, vous vous sentez moins seul ? 🙂 Cependant nous ne réagissons pas tous pareil face au stress. Le stress est très individuel, ce qui n’est source d’aucun stress chez les uns provoque déjà un stress considérable chez les autres.

Ayez conscience de la manière dont vous réagissez au stress.

Richard Lazarus et Susan Folkman ont proposés de distinguer deux coping :

  • les stratégies centrées sur le problème :

Il s’agit d’action préventive visant à modifier certains aspects de l’environnement ou sa relation à l’environnement. Ces actions peuvent être de nature préventive (recherche d informations ou de solutions, négocier, planification des actions à mettre en place afin d’anticiper le danger, dégager les priorités etc…), agressive (attaquer dans le but de faire disparaître la source de stress) ou d’évitement (renoncement, nier la réalité, fuir).

  • les stratégies centrées sur l’émotion:

Elles ont une action palliative visant à modérer la détresse et réduire les effets psychologiques du stress. Elles permettent généralement de mieux supporter la situation et réduire l’émotion associé au stress.. Elle permet ensuite d’être plus lucide face au problème. Dans ses stratégies on trouve : se relaxer, souffler, penser à autre chose, faire du sport, faire de l’humour, rigoler, boire, fumer, positiver…)

image

Petit exercice :

Repensez à un événement de grand stress.

  1. De quel événement s’agissait il ?
  2. Avez vous stressé avant ? Si oui combien de temps quelques minutes, heures ou jours avant l’événement ?
  3. Quelles étaient les manifestations de mon stress physiquement (accélération cardiaque), psychologiquement (ex : ruminations) et socio-relationnel (j’avais besoin de m’isoler ou au contraire je voulais voir du monde pour en parler ou chercher de l’aide) ?
  4. Sur une échelle de 1 à 10 quel niveau de stress ai-je vraiment ressenti au plus fort de l’événement ?
  5. Qu est ce que j’ai fait pour être moins stressé et gérer au mieux la situation ?

 

Citations :

  • en période de stress les femmes parlent sans réfléchir ; et les hommes agissent sans réfléchir…  – « Pourquoi les femmes ne savent pas lire les cartes routières » d Allan Pease
  •  La plus grande découverte de tous les temps, est que les humains peuvent modifier leur vie en modifiant l’attitude de leur esprit. Albert Scweitzer

 

Source :

  • l’intelligence du corps – Debbie Shapiro
  • Le bien-être ça se travaille ! d’Anthony  Mette
  • Top Santé

Décoration Feng Shui

 

Alors aujourd’hui j’ai envie de vous parler de Feng Shui pour vous aider à transformer votre maison en havre de paix et d’harmonie.

Principe : rien n’est totalement Yin ni totalement Yang. Il faut équilibrer la répartition du yin et yang chez vous ainsi que les 5 éléments : Bois, Métal, Feu, Eau et Terre.

http _www.eyebuy.fr_wp-content_uploads_2018_02_les-5-c3a9lc3a9ments-feng-shui-sa1

Ce qui est Yin : les lignes courbes et lisses, l’éclairage tamisé, les bougies, les meubles bas et/ou lourds, les coussins, les plaids,  les éléments froids (ventilateurs, fenêtres), les couleurs sombres et/ou froides, douces, pastels.

Ce qui est Yang : les lignes droites et les angles, la lumière abondante et directe , les meubles hauts, les éléments chauds tels les radiateurs, les couleurs vives, dynamisantes et/ou chaudes.

Ainsi assortir une armoire en bois, un miroir et des accessoires en métal (Yang) avec des rideaux, des coussins, un tapis (Yin), permet d’harmoniser une pièce. Pour améliorer la circulation du Chi, les angles pointus et saillants, qui bloquent l’énergie seront adoucis, par la présence d’une plante verte par exemple.

Aérer tous les jours votre habitation, ranger, faire du tri (évitez de garder des choses inutiles), nettoyer pour laisser l’énergie circuler librement.

les carillons peuvent aider à ralentir le Qi lorsqu’il est trop rapide.

Avoir des animaux dans la maison (chat, chien, lapin, tortue…)contribuent à mettre le QI en mouvement.

Les fleurs et plantes fraiches influent positivement sur le bien-être des habitants. Par contre on évitera les fleurs séchées, les fleurs à épines ou les cactus.

http _www.fengshui-humaniste.com_wp-content_uploads_2012_05_VENTILATION-PA-KUA

Les couleurs à éviter sont : le blanc qui utilisée pure risquerait de créer une sensation de vide et de mal-être. De même on évite d’utiliser trop de noir qui est pessimiste et du marron qui est relié à la stagnation. On réserve les couleurs vives pour les pièces où l’on s’active (cuisine, salon, entrée) et les couleurs apaisantes pour les pièces de repos (chambre, bibliothèque).

Concernant l’éclairage, on préférera plusieurs sources d’éclairage réparties dans l’espace plutôt qu’une seule. De cette manière la pièce pourra être parfaitement éclairée, sans zone d’ombre, et on pourra créer des ambiances différentes en jouant sur les éclairages. Dans une pièce avec des meubles foncés, on éclairera par exemple plus fortement que dans une pièce aux meubles clairs.

Mettez votre touche personnelle d’objets qui vous font du bien tel une pierre, des souvenir de vacances, des photos, des livres, des choses que vous appréciez de voir, qui vous procure de la joie et qui vous aideront à prolonger une pensée positive.

 

L’entrée  doit être chaleureuse, claire et ordonnée car c’est là que l’énergie entre et c’est elle qui donne la première impression à vos convives. E

Le Salon  est souvent la pièce de vie principale donc veillez à ce qu’il soit confortable et lumineux. Le canapé doit de préférence être contre un mur et ne doit jamais être dos à la porte. Quant à la couleur des murs, on favorisera les couleurs tendres. Les tons de jaunes, ocres, crème, beige qui favorisent la conversation et l’harmonie.

http _mydesiredhome.com_wp-content_uploads_2017_02_feng-shui-salon1

La cuisine : Le plan de travail ne pas tourner le dos à la porte. Une table de préférence aux formes arrondies ou recouverte d’une nappe, des chaises confortables. Au centre de la table, pensez à mettre un objet carré si votre table est ronde et un objet rond si votre table est carrée ou rectangulaire. La cuisinière doit être éloignée de l’évier et du frigo (le feu ne doit pas côtoyer l’eau…).

Le bureau : Installez votre bureau ni face à la fenêtre, ni face à un mur. Votre bureau doit rester propre et en ordre afin que vos pensées le soient aussi. Installez toujours des plantes dans votre bureau. Celles-ci agissent sur les flux d’énergie et calme le stress. Placez votre fauteuil dos au mur. Au travail évitez de mettre votre bureau en face de celui d’un collègue, source de tension. Préférez le décaler.

La salle de bain : La salle de bains étant le lieu le plus humide de la maison, il est important qu’elle soit très bien ventilée afin de maintenir une atmosphère saine et empêcher le Chi de stagner. Elle dégage beaucoup d’énergie donc doit être éloignée de l’entrée de la maison. La salle de bains doit être séparée de la chambre. Et malheur à ceux qui laissent la porte ou le couvercle des toilettes ouverts : toute l’énergie positive s’échappe par la canalisation.

La chambre parentale :  L’idéal est de placer la chambre dans une partie yin de la maison ( nord, nord-est, nord-ouest). L’emplacement du lit est essentiel. Placez la tête de lit contre un mur (mais pas sous une fenêtre, ni en face de la porte). Éloignez autant que possible les appareils électriques, les fontaines et aquariums ainsi que les miroirs qui risqueraient de perturber votre sommeil. Lumière douces et tamisées sont recommandées. Ne mettez rien sous le lit et placer le à au moins 20 cm du sol. N’introduisez rien dans la chambre en rapport avec votre activité professionnelle; tout doit être ranger, et le lit de préférence fait. Cet espace est celui de la détente. Si votre chambre est attenante à une salle de bains, maintenez la porte fermée afin que l’énergie négative de cette dernière n’envahisse pas la chambre. Le lit ne doit pas être placé sous une poutre. Décorez avec des symboles de duos et des symboles de bonheur.

http-gojovi-com-wp-content-uploads-2017-09-wonde-768x511

La chambre d enfant : L’espace jeux devra être clairement séparé de celui du repos afin de ne pas troubler le sommeil de l’enfant. Décorer leurs chambres en fonctions de leurs goûts et leur personnalité. Évitez les couleurs trop vives qui ont tendance à énerver.

Les grandes lignes droites, les angles saillants, les meubles en « L », les objets pointus ; tout ce qui est trop obscur : les recoins trop profonds, les espaces peu éclairés ; à l’inverse tout ce qui est trop éclairé : les panneaux de signalisation, les réverbères ; tout ce qui est trop encombré : les couloirs, les placards désordonnés,les endroits où les travaux ne sont pas terminés; tout cela bloquent l’énergie et/ou transmet de l’énergie négative.

Bon ça c’est en théorie car en pratique on n’a pas toujours la possibilité d’aménager comme en veut. En outre je n’ai parlé que du Feng Shui « simplifié » car pour suivre le Feng shui à la lettre il faudrait également prendre en compte l’orientation des pièces selon son année de naissance et son sexe, plus l’endroit et l’année d’achèvement de la maison ou de l ‘appartement etc… alors imaginez comment harmoniser une maison avec 4 personnes de chiffre différents… Un beau bronx ! Mais il nous rassure en disant que nous sommes également « énergie » et donc par notre présence positive on peut contrer certaines mauvaises vibrations.

https _www.frenchradar.com_wp-content_uploads_2017_01_plan-interieur-feng-shui-20170123

 

 

 

 

Le corps qui parle

Savez-vous qu’on estime que 75% des maladies seraient psychosomatiques ?

Le mal physique ( » la Mal a dit » ) est donc régulièrement causé par une douleur émotionnelle ou mentale. Pour moi il n’y a pas de doute sur le lien existant entre corps et mental et vous qu’en pensez-vous ?

Au lieu de vouloir à tout prix calmer les symptômes il serait peut être parfois plus judicieux d’en comprendre l’origine psychique. Rappelons nous que les messages du corps ne mentent pas et visent à nous aimer ou à nous réaliser davantage.

Pour Lise Bourbeau les maladies et douleurs proviendrait de la trop grande place que tente de prendre notre ego (englobant toutes nos croyances et comportements automatiques). Ce fameux coloc intérieur que l’on croit fiable mais qui est loin de l’être toujours. OK certains comportements ont pu nous sauver à une époque mais peuvent très bien êtres devenus obsolètes voir nous desservir, mais nous lui restons fidèle.

Pour Lise les causes les plus fréquentes de la maladie sont les émotions négatives, la culpabilité, la recherche d’attention (certains enfants tombent malades pour qu on s occupe plus d’eux, une manière d’attirer l’attention de leur parent), ou l’utilisation de la maladie pour fuir un événement désagréable. Dans cette approche la maladie nous inviterait à plus de bienveillance envers nous même, à nous respecter davantage.

Michel Odoul, quand à lui,  utilise la représentation de la calèche :

2016_01_17_11_08_calerche-numerologie

La calèche étant notre corps, le cocher notre mental, le chemin qui est rarement droit et lisse représente notre vie notamment avec ces bosses, ces virages donc nos épreuves et obstacles à franchir pour mener à bien notre but ou destination. Le cheval noir serait notre énergie Yang et le cheval blanc notre énergie Yin, leurs ornières pourraient illustrer les règles et limites à ne pas franchir sous peine d’accident, le passager de la calèche serait bien entendu notre âme, notre guide intérieur.

Pour Mr Odoul notre âme par la maladie, tenterait d’exprimer l’éloignement de nos actes de notre plein épanouissement. D’ailleurs en Orient la maladie témoigne d’obstacles majeurs à la réalisation du chemin de vie. Ainsi notre corps exprime extérieurement nos souffrances intérieures. Il souhaite nous faire prendre conscience que quelque chose cloche dans notre vie.

Il faut reconnaître que prendre un petit comprimé est plus simple que de se remettre en question et de travailler sur son psychisme avec ses schémas inconscients.

Si vous souffrez du côté droit explorer la relation maternelle, ou avec votre sœur ou avec les femmes en général.

Si vous souffrez du côté gauche interroger vous sur vos rapports avec votre père, frère, fils, patron ou les hommes.

NB : quoique j avais lu que pour les gauchers il fallait inverser… Alalala ces gauchers qu est ce qu ils sont tordus mais j avoue que je n’aimerais pas être droitière car être gaucher fait partie de moi. De même pour une maladie congénitale ou si vous rêvez d’une maladie alors dans ces 2 cas il faut inverser les données latérales.

Généralement aussi, L’arrière du corps correspond au passé (ça peut être un passé récent ou très lointain du style pendant la grossesse de votre maman ou votre accouchement).
Le devant correspond au futur (du futur immédiat à un futur éloigné).
Les côtés sont plus spécifiquement associés au présent.

langageemotionnelducorps

La prochaine fois que vous êtes malade (je ne vous le souhaite pas) questionnez vous sur la maladie, que cherche t-elle à vous dire, quelle est la latéralité concernée, quels sont les symptômes, que vous empêchent ils de faire ? quel est votre ressenti ? Quel pourrait être le besoin caché ?

 

source : open mind n°11; Michel Odoul, Lise Bourbeau.

lien : symbolique du corps : https://www.estelledaves.com/pages/symbolique-du-corps/

 

Vive l’amitié

Voici diverses réflexions au sujet de l’amitié :

http _phrasedamitie.com_wp-content_uploads_2016_07_image-amiti-forte

En la présence d’amis notre stress diminue et notre confiance augmente. Avoir de bonnes relations permettrais de vivre plus longtemps.

Certaines amitiés sont faites pour durer tandis que d’autres s’effritent rapidement. Cela fait partie de la vie.

Qui peut dire qu’il n’a jamais eu des amis qui un jour sont partis de leur vie ? Des sociologues ont découvert que la moitié de nos amis se renouvelle tous les sept ans. Le saviez-vous ?

Mais rassurez-vous les amis disparus sont remplacés par des nouveaux. En général des amitiés avec des collègues ou des voisins ont plus de risque de se briser, parce que nous ne choisissons pas ses personnes nous-mêmes, elles font parties de notre environnement quotidien. Il suffit que l’on change de job ou que l’on déménage pour en rencontrer d’autres.

D’après des psychologues nous ne pourrions entretenir de relations humaines significatives qu’avec 120 à 150 personnes guère plus. Et les véritables amis se comptent souvent sur les doigts de la main cela n’a pas changé même à l’heure des réseaux sociaux. Nous rappelant une fois de plus que c’est la qualité plus que la quantité qui compte.

Ce qui distingue une amitié durable d’une autre c’est :

  • une histoire commune, un passé partagé (le temps du lycée par exemple)
  • la réciprocité (donner et recevoir chacun)
  • le dévoilement de son être, se livrer sans faux semblant, rester authentique (question de confiance, de loyauté et de bienveillance)
  • le soutien dans les périodes difficiles (parfois on se rend compte que ceux qui sont présents dans ces moments là n’étaient pas forcément ceux auxquels on s’attendait)
  • le plaisir du partage

57925997

Pour qu’une amitié perdure il faut avoir envie d’approfondir et nourrir la relation.

« Les amis de longue date font parties de qui vous êtes ».

Les études montrent que nous apprécions mieux les personnes qui nous ressemblent que se soit tant en amour qu’en amitié. Les ressemblances qui rapprochent peuvent être : une origine commune, un contexte familial similaire, un même niveau d’études, des centres d’intérêts ou passions ou opinions partagées, des vécus ou expériences identiques etc…

De nos jours de plus en plus de gens s’appuient sur leur partenaire pour combler leurs besoins émotionnels ce qui peut lui mettre beaucoup de pression. Ainsi avoir des ami(e)s permet de répartir ces besoins sur différentes personnes et donc avoir un meilleur équilibre 🙂

Les amitiés contribuent également à notre développement personnel et grâce à eux nous pouvons découvrir de nouvelles musiques, livres ou films recommandés par leur soins etc… Ils nous amènent de nouvelles idées, nous stimulent.

N’oubliez pas de souligner les particularités de vos amis. Focalisez vous sur leur points forts plutôt que leurs faiblesses.

http _fr.cdn.v5.futura-sciences.com_builds_images_thumbs_1_10095036a2_tag-amitie

Florence Servan Schreiber nous explique que si :

  • pour un homme, la meilleure chose pour être en bonne santé est de vivre avec une femme;
  • pour une femme, c’est d’entretenir ses amitiés féminines. Et c’est scientifiquement prouvé.

Source : revue psychologie positive

 

Dédicace : MERCI MES AMI(E)S d’avoir partagé déjà tout ses moments avec moi, les joies comme les peines, les fous rire (parfois jusqu’à en pleurer ou en avoir mal aux abdos) et les larmes (qui soulagent le trop plein d’émotions). Merci d avoir compris ma sensibilité ou mon besoin par moment de solitude, merci de nos souvenirs précieux à diverses époques qui nous ont forgés. Merci pour nos nombreuses soirées. Merci à ceux que je ne vois pas souvent mais qui ont toujours une place dans mon cœur, je ne vous oublie pas. Merci pour votre loyauté, merci d’être tel que vous êtes, merci de me faire confiance, merci de vos confidences, merci pour votre soutien, merci de votre aide, de vos encouragements, merci à ceux qui ont ce pouvoir si apaisant sur moi, merci d’être toujours là ou d avoir laissé une trace positive dans ma vie et tout simplement merci de m’avoir choisie comme amie.Merci à tous d’être dans ma vie que vous contribuez à rendre plus belle 🙂

Citations :

  • Montaigne pour sa part, compare l’amitié à un feu : « Une chaleur constante et ferme »
  • Albert Camus : Ne marche pas devant moi, je ne te suivrai peut-être pas. Ne marche pas derrière moi, je ne te guiderai peut-être pas. Marche à côté de moi et sois simplement mon amie.
  • Selon Pythagore: Les amis sont des compagnons de voyage, qui nous aident à avancer sur le chemin d’une vie plus heureuse.
  • Ciceron : On voit qu’un ami est sûr quand notre situation ne l’est pas.